INTERNATIONAL

L’Invasion de l’Ukraine pousse les pays nordiques vers l’OTAN

Attachés à leur politique de non-alignement militaire pendant de longues décennies, les Suédois et les Finlandais envisagent une éventuelle candidature de leur pays à l’alliance politico-militaire de l’OTAN, motivée par la crainte d’une possible extension du conflit et agression de leur voisin russe. Comme le montre le graphique de STATISTA basé sur les sondages réalisés ces derniers mois, l’invasion de l’Ukraine par la Russie a fait basculer l’opinion publique de façon drastique dans ces deux nations nordiques.

Avant l’éclatement du conflit, en janvier, seuls 28 % des Finlandais et 37 % des Suédois se disaient favorables à l’adhésion de leur pays à l’OTAN.

Trois mois plus tard, la majorité de la population soutient désormais l’idée de rejoindre l’alliance militaire occidentale.

Dans le détail, fin avril, le taux d’approbation s’élevait à 54 % en Suède et à 65 % en Finlande. D’après un autre sondage réalisé ce mois-ci (mais qui ne propose pas de comparaison avec janvier), trois-quarts des Finlandais seraient même désormais favorables à l’adhésion à l’OTAN.

Lire aussi: Cyril Ramaphosa accuse l’OTAN d’être responsable de l’invasion Russe en Ukraine

Afficher plus

Manfred Essome

Rédacteur En Chef du Journal en ligne www.lequatriemepouvoir.com, Critique d'Art Musical et Créateur de contenus camerounais depuis 2010.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!