SPORT

FOOTBALL : L’HOMOSEXUALITÉ AURAIT FAIT SON LIT DANS L’ARBITRAGE CAMEROUNAIS

Alors que le phénomène de l’homosexualité prend un peu plus de l’ampleur au Cameroun malgré qu’il soit interdit, l’arbitrage du football au Cameroun est plus que jamais au cœur de ce phénomène.

La Confédération Africaine de football et la commission d’éthique de la FIFA viennent de voit des plaintes déposer sur leurs tables pour demander la révocation de certains patrons de l’arbitrage camerounais.
Depuis des mois déjà, des rumeurs de chantage homosexuel animaient les chaumières et des espaces de débats sans véritables actions.

Selon des informations de notre rédaction qui travaille depuis des semaines sur le sujet, il nous a été rapporté que des éléments de preuves ont été envoyé à la CAF qui s’est saisi du dossier et engager une enquête. Selon un courrier du 6 Mai 2022, le cabinet du patron de la CAF le docteur Patrice MOTSEPE réagissant à une demande du 3 Mai et ayant pour objet la révocation d’un cadre de l’arbitrage de la Zone Afrique centrale francophone de nationalité.

Camerounaise, fait savoir au destinataire que le patron du football Africain accusé bonne réception du courrier et infirme de ce que, selon les règles de la CAF, une enquête sera ouverte pour faire la lumière sur les allégations portées dans la correspondance mais aussi des enregistrements produits.

Au niveau national, le nouveau président de la commission centrale des arbitres aurait déjà pris le taureau par les cornes afin de faire le ménage. Ce dernier aurait déjà là liste des arbitres soupçonnés de ces pratiques, et les téléphones de ces derniers seraient même sur écoute pour plus d’éléments de preuve car il y’a déjà des photos et vidéos de ces derniers en action.
Il s’agit des arbitres de tous les grades, fédéraux Élite one et Elite two, et même des arbitres FIFA. certains qui auraient même déjà avouer être des victimes se chantage des certains responsable de l’arbitrage pour obtenir dans promotions.

Pour le moment notre rédaction qui poursuit son enquête ne divulguer aucun nom le temps de terminer son enquête et de permettre aux institutions compétents de faire la lumière sur ce scandale qui viendra certainement éclabousser la sphère football au Cameroun puisque des noms de certains entraîneurs et certains présidents de clubs sont cités dans cette affaire.

Franck Erick DIFFO / Sports – Vibes

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!