ECONOMIETECHNOLOGIES

[Économie] Les pays où se concentrent les activités des Startups en Afrique

AfricArena a publié un rapport utilisant les données de Partech qui prévoit que le financement en capital-risque pour les startups africaines atteindra entre 2,25 et 2,80 milliards de dollars cette année – un record pour le continent. Les investissements en capital-risque en Afrique avaient atteint un niveau record en 2019 lorsque 234 entreprises tech avaient levé 2,02 milliards de dollars en 250 tours de table, soit une augmentation de 74 % par rapport aux 1,163 milliard de dollars enregistrés en 2018.

 

Alors que la pandémie de Covid-19 a entraîné des revers majeurs en 2020 avec une croissance des investissements en baisse de 29 %, la bonne nouvelle est que des améliorations sont attendues dans les années à venir. En 2022, les investissements en capital-risque devraient en effet fortement augmenter et atteindre entre 3,8 et 4,7 milliards de dollars et pourraient même grimper jusqu’à 6,8 milliards de dollars d’ici 2023. À l’horizon 2025, les investissements en capital-risque en Afrique pourraient dépasser le seuil des 10 milliards de dollars.

 

Ceci est dû à un certain nombre de facteurs tels qu’une allocation accrue de capital des entreprises à leurs activités de capital-risque, aux acquisitions d’entreprises technologiques africaines, à l’intensification des IDE et aux grandes initiatives européennes telles que le programme « ENRICH in Africa ». Alors, vu la trajectoire ascendante des start-ups africaines, dans quels pays l’activité est-elle la plus concentrée ?

Comme le met en avant notre graphique Statista, le Nigeria et le Kenya sont actuellement les hauts lieux de l’investissement en capital-risque africain avec respectivement 307 millions de dollars et 305 millions de dollars levés en 2020.

Lire aussi: Le Maroc lance la marque MoroccoTech et dévoile son ambition à devenir une Digital Nation

L’Egypte est également un acteur majeur avec 269 millions de dollars de financement enregistrés l’année dernière tandis que l’Afrique du Sud disposait de 259 millions de dollars. Le Rwanda s’est positionné comme une plaque tournante pour l’Afrique de l’Est et a connu un grand succès avec 126 millions de dollars levés en 2019. Malheureusement, la pandémie a stoppé ses progrès impressionnants et ce chiffre a chuté de 91 % à seulement 11,6 millions de dollars l’année dernière.

Source: STATISTA 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!