CULTURELIFE STYLE

Armand Biyag: « J’ai toujours été amoureux de la musique fusion »

Talent à multiples facettes, l’artiste musicien camerounais fait un come-back 6 ans après un carnet de voyage bien rempli. Dans ses valises, « JAM » qui signifie « Évènement » en français, est l’intitulé de son troisième album de 12 titres, qui est présenté en exclusivité via deux concerts. En prélude à son spectacle live Jeudi 19 Mai 2022, à l’Institut français de Yaoundé, Armand Biyag s’est entretenu avec la presse nationale ce mercredi après-midi.

Produite dans une atmosphère de convivialité et animée par CAROLE LEUWE (Journaliste camerounaise et Attachée de Presse du Projet), la conférence de presse de ce jour avait comme une odeur de neuf, de spécial. Composé entre la France (Cité des Arts de Paris, dans le 11ème), et le Cameroun où il réside, l’album « Jam » est une croisade entre le vécu artistique d’Armand, son sens de la découverte musicale, et enfin la passion pour la fusion entre polyphonies. « 12 titres, c’est le standard international d’un album, mais après vous pouvez avoir des artistes qui vont à 16, 19 titres voire plus. Mais moi je demeure dans un créneau professionnel. Bien évidemment, j’avais des titres en tiroir en marge de ce que je faisais en résidence artistique à la Cité des Arts. Pour la petite histoire, et il est bon que vous le sachiez, dans cet album, il y’a un titre qui j’ai fait en 2013, qui parlait de mon père. Après, en tant qu’artiste, tu peux te poser des questions: es-ce-que c’est le bon moment, es-ce que cette chanson calera avec l’esprit de mon projet…etc…J’ai toujours su exactement ce que je voulais » précise Armand au micro de www.lequatriemepouvoir.com, lui qui dont le destin a failli le téléporter dans le domaine du Football. La Musique, elle, a été plus forte parmi ses ambitions.

 

« Je suis pas quelqu’un d’influençable » ARMAND BIYAG 

L’artiste ARMAND BIYAG à l’affiche Jeudi à l’IFC Yaoundé, lors de sa conférence de Presse au Laboratoire Musical de Bastos. © Manfred Essome

 

À sa suite, Jules Tawembe, Ingé Son, Arrangeur camerounais qui a eu la lourde charge de mixer son album nous a confié n’avoir pas eu de difficulté majeures sur le plan technique: « J’avoue n’avoir pas eu trop de difficultés sur l’album, parce qu’on a un Armand Biyag, qui sait ce qu’il veut et le travail devient facile. Toutefois, le mixage c’est aussi un enrobé artistique dont il faut prendre en compte, en marge du technique où il faut ajencer les rythmiques comme il faut ». Le Patrimoine musical camerounais et africain, Armand y est naturellement sensible, car il informe que de nombreuses rythmiques parmi lesquelles le Makounè (musique & danse traditionnelle en pays Bassa), le Mbalax(Sénégal), entre autres sont présentes. Sans oublier des effets intelligibles à travers la magie de ses musiciens, du Balafon, du tambour, Guitares, Claviers, Percussions, Chœurs (La team).

Armand Biyag et son band lors de leur prestation en prélude au Concert, lors de la conférence de presse ce Mercredi

 » Un Back to basics astral « 

Un retour aux sources dans un univers multiculturel, voilà en mot comment je pourrait qualifier cet album visuellement parlant à travers la pochette officielle, et la fiche technique dévoilée. Il ne s’agira pas d’un album Hommage, en marge des précédents qui avaient émis le salut de talents de deux figures majeures de notre musique: Richard BONA (aujourd’hui installé à New-York, aux États-Unis depuis 1995) et Étienne Mbappè (Bien posé à Paris en France dans le 11ème arrondissement). Parmi les auteurs de certaines créations, on retrouve évidemment MANU DIBANGO, saxophoniste légendaire, Calvin YUG, Gaëlle Wondje (amoureuse du Jazz), Arthur Manga, Étienne Mbappè, Brice Essomba, André Manga, Amy Hillis, notamment. Patrick Tawembe à la Basse, Parfait Bell à la Guitare 🎸, Epanya Alain à la Batterie, Flobert Wandja au Saxophone et keyboard 🎷, pour ne citer que ceux la. Un album dont je prendrai le soin de déchiffrer, de décrypter, après plusieurs écoutes bien entendues actives dans de bonnes conditions. L’artiste musicien Armand Biyag, envisage sceller des collaborations avec la chaîne des Instituts Français dans le monde pour présenter au maximum son nouveau projet. Sa prochaine destination africaine est connue: Ce sera le BURUNDI ! 

Armand Biyag face à la Presse Nationale

Il faut savoir qu’Armand Biyag joue avec la même dextérité du piano, balafon et des percussions. Un artiste exigent et original qui a su s’entourer de gens qui pensent la musique avec la même énergie que lui. Si le grand public le découvre avec la sortie de son premier Album « Mut Binam », en français l’être humain, l’artiste avait déjà une carrière qui à démarrer bien avant la sortie de ce délicieux opus. La chorale, les cabarets et mêmes quelques scènes très courues de la place ont vu passer et apprécier le sourire et la bonne humeur de celui que je surnomme l’homme-orchestre ! La conférence s’est achevée via deux temps forts: Deux prestations live effectuées par Armand Biyag et son orchestre, sur deux créations issues de son album: « Nkoung Jam » & « My Roots », et enfin le plaidoyer du Bassiste Camerounais de renom PAUL Serge MABOMA devant les Journalistes, pour l’esprit d’engagement en faveur du savoir-faire musical, sa considération, et sa perspective pour éviter une fuite de cerveaux en lien avec le Quatrième Art.

Paul Serge MABOMA lors de son plaidoyer face à la Presse

Rdv ce Jeudi 19 Mai 2022 à l’IFC Yaoundé, dès 19h pour découvrir sans nul doute, l’un des plus beaux concerts de l’année 2022 au Cameroun.

Lire aussi: [Concert Lyrique] Les beaux risques de Jacques-Greg Belobo

Lire aussi: [CONCERT] MR LÉO, Le décoiffant griot qui envoûte Yaoundé !

Afficher plus

Manfred Essome

Rédacteur En Chef du Journal en ligne www.lequatriemepouvoir.com, Critique d'Art Musical et Créateur de contenus camerounais depuis 2010.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha loading...

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!