ECONOMIEINTERNATIONAL

[Tourisme en Côte d’Ivoire] L’État prévoit d’investir près de 826 millions $ d’ici 2025

D’après la Banque mondiale, le tourisme en Côte d’Ivoire est en hausse constante depuis plus de dix ans. Malheureusement, cet élan a été ralenti par la covid-19. Le gouvernement tente de relancer le secteur grâce notamment, à la mise en place de plusieurs mesures.

La Rédaction vous conseille : Brand Africa va reconnaître et classer les « Meilleurs Endroits d’Afrique » pour le tourisme, l’investissement et la mobilisation citoyenne en Afrique

Le gouvernement ivoirien va investir 825,8 millions de dollars, d’ici 2025 en vue de renforcer le secteur touristique. L’annonce a été faite le mardi 12 avril, par le directeur général de l’industrie touristique et hôtelière, Klo Fagama (photo), au cours d’une conférence de presse.

Lire aussi: [Culture] Région du Sud-Ouest: Affûtez vos palais pour l’Acte 1 du Tourisme Gastronomique!

Cet investissement servira à financer la mise en œuvre d’un projet dénommé « Tour de la Nation ». Il consiste en la construction au Plateau d’un hôtel cinq étoiles de 225 chambres, la construction des trois Tours jumelles sur le site de l’AIP, la réhabilitation et l’extension du Golf Hôtel et le développement d’un resort de 1000 chambres sur le site Dahlia Fleur d’une superficie de 148 hectares. Il s’agira aussi de revaloriser la Baie de Cocody, réhabiliter les établissements et patrimoines hôteliers de l’Etat dans le cadre de la CAN 2023 à Abidjan et à Yamoussoukro, remettre à niveau le Ranhotel et construire un Noom Hôtel à Bouaké.

 

Le projet « Tour de la Nation » prévoit aussi une ligne d’hôtels à l’intérieur du pays dénommée « Hôtels Kama ». Une initiative dénommée « Smart City de Biafra » sera également mise en œuvre à Treichville et deux autres dans la commune de Marcory appelées « Serena Village » et « la promenade du monde ». Il est également prévu la création de 15 parcs, espaces et centres intégrés de loisirs, entre autres. M.Fagama a aussi annoncé l’ouverture prochaine de l’école supérieure de tourisme et hôtellerie de Daoukro et la création de sept centres de formation dans le secteur du tourisme.

La capitale ivoirienne, Yamoussoukro, quant à elle abritera un Institut du tourisme et de l’hôtellerie à vocation sous-régionale. Toutes ces initiatives viendront s’ajouter à la filière touristique de l’Université de San-Pedro, et visent à renforcer la formation des ressources humaines dans ce secteur d’activité.

 

A terme, les autorités ambitionnent de relever le taux de contribution du secteur touristique au PIB à 10%, d’ici les trois prochaines années. D’après Klo Fagama, entre 2019 et 2020, ce taux a chuté de 5,5%, passant de 7,3% à 1,8%, principalement du fait de la covid-19. Le gouvernement espère grâce à ce programme porter le nombre de visiteurs dans le pays à 5 millions, soit près de 3 millions de plus qu’en 2019.

 

Notons que « Tour de la Nation » vient renforcer le programme « Sublime Côte d’Ivoire » annoncé le 27 septembre dernier par le Premier ministre, Patrick Achi. Il vise d’ici 2025, à faire de la Côte d’Ivoire la 5e destination touristique d’Afrique.

 

SOURCE: Jean-Marc Gogbeu / AGENCE ECOFIN 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!