INTERNATIONAL

OPINION : LE CAMEROUN ACCÉLÉRE SA COOPÉRATION SECURITAIRE AVEC LES RUSSES

Par Albin Njilo

En pleine guerre Occident-Russie en Ukraine , alors que la cheffe de la diplomatie europenne menace les pays africains qui continueront à traiter avec les russes, Paul Biya est allé signer un accord de cooperation militaire.

Comment comprendre cet accord qui intervient quelques jours après l’annonce faite par l’etat major de l’armee camerounaise sur la sécurité rétablie dans toute la partie Est du pays ?

La guerre en Ukraine a dévoilé l’importance de la Russie dans le developement des projets miniers strategiques. Depuis 2004, bien qu’ayant encaissé plusieurs dizaines de milliards du gouvernement camerounais pour developer le projet Cobalt-Nickel –Manganese de Nkamouna , parmi les plus grandes reserves au monde, l’entreprise americaine GEOVIC n’a jamais convaincu un seul partenaire financier .

A lire aussi : Cooperation : Un accord militaire Cameroun – Russie

La Russie serait un plan B du projet de Nkamouna depuis l’entrée en negociation du puissant conglomerat RUSSAL ,actionnaire du geant russe Norilsk Nickel, qui extrait 5 % du nickel dans le monde et n’a pas fait l’objet de sanctions .Au dela du Nickel, il ya la bauxite car Russal est un des plus gros partenaires de la Guinee Conakry.Dans ce registre cinq geants chinois sont déjà sur le starting block.

Énergie

La Russie via Gazprom est l’unique client du gaz naturel liquéfié de KRIBI, faisant de la SNH une entreprise hautement stratégique du Cameroun.

PJSC Lukoil est le plus grand producteur russe de pétrole. En 2005, il a produit 90,16 millions de tonnes de pétrole et 7,57 milliards de m³ de gaz naturel.Il detient 37,5% dans l’un des plus gros projets gaziers du cameroun .

Le 06 Février 2020 une délégation de l’entreprise russe Lukoil a été reçu au Cameroun, les négociations portaient sur la réhabilitation de la Sonara. L’occasion de rappeller qu’en 2015 , la société russe Rusgazengineering Group, basée à Moscou avait été retenue par le Cameroun pour la construction d’une deuxième raffinerie de pétrole à Kribi.

Cet acte de courage et de determination du preident Biya n’est pas nouveau car en 2000 il était parmi les premiers chefs d’etats à ratifier le projet du fond monetaire africain , c’était en Libye à syrte .

Malgré les menaces de Georges Bush père lors du vote pour le bombardement de l’Iraq , Paul Biya avait adopté une position de neutralité, pourtant son vote était déterminant,il suffisait que deux des membres indécis s’allongent .

Plus loin en 2011 il a organisé un voyage en Chine après qu’Hilary Clinton soit venue menacer les africains qui iraient faire affaire avec les chinois.

Le developement des projets miniers est au cœur de la stratégie nationale 2030 (SN30).Paul Biya plus que jamais déterminé à laisser un pays prospère.Les camerounais ont cru au DSCE , la vision du chef d’état a malheureusement été dévoyée par ses collaborateurs .

Albin Njil

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!