POLITIQUESOCIETE

[Ngaoundéré] Lutte contre la corruption: Vulgarisation d’un terminal WhatsApp

Vulgarisation du numero whatsap 658262682 et de l’e-mail www.conac.cm

Désormais ça sera avec le téléphone !

La Commission nationale anti corruption version New look plus innovantes est là , le lancement officiel de cette campagne a été effectué par le gouverneur de la région de l’Adamaoua, Kildadi Taguieke Boukar le mercredi dernier à l’université de Ngaoundéré.

Par ibrahim Sadjo/Correspondant Quatrième Pouvoir dans la Région de l’Adamaoua

 

Lutte contre la corruption

La commission anti corruption met en place une plateforme innovantes est adapter au temps pour dénonciation des actes de corruption et infractions assimilées , Elle intègre un numéro vert et une plateforme informatique, avec pour missions de recueillir les dénonciations, les signalements ou alertes des cas de corruption et infractions assimilées, et de procéder à leur traitement. Présenté ce 20 avril 2022 à l’amphi 750 qui s’est avéré être trop étroite pour contenir ce important mouvement , l’événement qui a réuni autour du gouverneur de la région de l’Adamaoua , le recteur de l’Université de Ngaoundéré, le préfet du département de la Vina, le maire de ville , les maires des trois arrondissement de Ngaoundéré, tous les délégués régionaux, chefs services et assimilés du public comme du privée et les cops de dang.

Trois articulations importante ont ponctué la dite cérémonie , l’Adamaoua gardera sa place de premier nationale dans la lutte contre la corruption l’engagement a été pris à l’unisson , la région va s’approprier ces nouveaux outils mis à leurs dispositions assure le gouverneur de region.

 

La mise en place de ces canaux de dénonciation vise à renforcer et à améliorer le dispositif de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées, de façon à insuffler plus de transparence dans la gestion des affaires publiques.

 

En cas de faits concordants ou d’infraction avérée, la Conac est habilitée à saisir les autorités compétentes, mais également à assurer le respect de l’anonymat des dénonciateurs a conclu M. Fotung Samuel ,membre du comité de coordination de la CONAC et représentant personnel du président de la commission anti corruption

 » Il s’agit d’une nouvelle stratégie de communication de lutte contre la corruption mise sur pied par la Conac. La population peut ainsi dénoncer toutes formes de corruption à partir de leur téléphone portable afin d’éviter les tracasseries liées au déplacement « 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!