SPORT

[FECAFOOT] Le SG Benjamin BANLOCK suspendu par Samuel Eto’o?

Le Secrétaire général de la Fédération camerounaise de Football (FECAFOOT) Didier Banlock est suspendu par Samuel Eto’o, président actuel de la FECAFOOT rapporte plusieurs médias nationaux à ce sujet au lendemain du lancement du championnat féminin. L’information n’a cependant pas été rendu officielle par la FECAFOOT sur ses comptes sociaux certifiés Facebook & Twitter. Benjamin BANLOCK Didier avait été fait SG intérim le 28 décembre 2021 avant d’obtenir confirmation quelques semaines plus tard.

Lire aussi: Session Extraordinaire de l’Assemblée Générale FECAFOOT : 5 actes majeurs pour la continuité de la réforme du football camerounais

«Il est accusé de mauvaise gestion financière, mais aussi soupçon de corruption dans plusieurs marchés publics » nous renseigne Riphin Ngoppe à nos confrères de CFOOT. Selon des précisions, il est suspendu de signatures sur les dossiers financiers qui touchent à l’instance fetière. Et ce n’est pas tout.

Lire aussi: [Comité d’Urgence de la FECAFOOT] Benjamin Didier BANLOCK fait nouveau Secrétaire Général Par Intérim!

D’après les informations de notre confrère Marc Chouamo, la crise au sein de l’Aigle du Moungo serait à l’origine de cet imbroglio « La crise au sein de l’Aigle du Moungo fait partir des griefs contre le Secrétaire Général de la Fecafoot. Selon une source au sein du club de D2 Régional du Littoral, Benjamin Didier BANLOCK aurait empêché que le club ne s’affilie après son Assemblée générale du 08 Avril dernier à Nkongsamba. Il aurait aussi empêcher l’enrôlement des joueurs dans le fichier FIFA Connect qui est arrivé à échéance. Un deal payant de 5 millions effectué avec les dirigeants sortants d’Aigle du Moungo (Président Nseke) selon la même source. Outrés, les nouveaux élus du club notamment Dr Emmanuel TANKOUA (Nouveau président) ont saisi directement le président Samuel Eto’o qui aux dernières nouvelles serait en froid avec son SG qu’il a lui même fait installer à Tsinga. » En gros pour un deal de 5 Millions de FCFA. Une affaire qui pourrait conduire au licenciement du bras droit de Samuel Eto’o quelques semaines seulement après sa nomination. Quoi qu’il en soit, le président de la FECAFOOT devra agir s’il compte faire revenir la transparence au sein du football camerounais.

Afficher plus

Manfred Essome

Rédacteur En Chef du Journal en ligne www.lequatriemepouvoir.com, Critique d'Art Musical et Créateur de contenus camerounais depuis 2010.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!