SOCIETESPORT

[Rugby au Cameroun] Les équipes Dames & Messieurs en grève

L’information a été révélée par nos confrères du Journal Mutations. Les sélections nationales fanions de Rugby se sont mises en grève devant le ministère des Sports et de l’Education Physique, ce jeudi 10 mars 2022.

 

Le Cameroun est sur le point de briller par son absence au tournoi qualificatif pour 3 compétitions : Coupe du Monde, CAN et Jeux du Commonwealth. La délégation n’a jusqu’ici pas encore obtenu des billets d’avion pour le départ. Ces qualifications se déroulent du 12 au 13 mars 2022 à Bujumbura (Burundi). Après la levée de la suspension en 2020, le Cameroun risque encore gros cette fois ci.

 

Lors de sa réunion intérimaire du mercredi 18 novembre, le Conseil de World Rugby a accepté de réintégrer la Fédération camerounaise de rugby (Fecarugby) en tant que fédération membre à part entière de l’instance du rugby mondial. La Fecarugby enchaine les suspensions depuis 2012.

 

C’est dans un courrier du chef du développement et relations internationales de World Rugby, adressé au président de la Fecarugby, que l’institution annonce la réintégration du pays. David Carrigy avertit Marc Essono que la Fédération doit soumettre un rapport sur ses activités et ses progrès dans le cadre de la réunion intérimaire 2022, du Conseil de World Rugby. Attendu au plus tard le 1er août 2022, ce rapport vise à démontrer que l’instance nationale « continue de répondre aux critères d’affiliation de membre à part entière de World Rugby ».

 

Cet avertissement à l’endroit du Cameroun n’est pas anodin, quand on sait les suspensions répétitives que subit le pays depuis 2012. Cette première sanction est levée en 2013, après payement par le gouvernement, d’une amende de 57 000 000 de francs cfa, qui pesait sur la Fédération. En 2015, le pays est encore suspendu de Word Rugby et Afrique Rugby. En cause, la disparition de 20 000 dollars (plus de 11 millions de francs), et des ballons reçus des instances continentale et mondiale.

 

Le 17 mai 2017, le Cameroun est une fois encore mis de côté par Afrique Rugby. C’est la conséquence cette fois de la guerre qui oppose le président de la Fédération, Me Jean Daniel Likale, à l’ex-manager général de l’équipe nationale, Georges Ngono (licencié en avril après un peu plus d’un an d’activité). Cette bataille intervient après 3 reports de la Bronze Africa Cup (la 3e division de la Coupe d’Afrique des nations de rugby à XV), que le pays devait accueillir, et entraîne le retrait de l’organisation de la compétition au pays.

 

Pendant ces 7 dernières années, le Cameroun a été mis en marge des compétitions, séminaires, formations, assises et subventions continentaux et mondiaux. Depuis janvier 2018, la discipline est dirigée au pays par une nouvelle équipe, chapeautée par Marc Essono, et les choses semblent s’améliorer. Pour preuve, la réintégration de la nation à l’Afrique Rugby en juillet 2019. Pour confirmer ce retour à la sérénité dans le rugby camerounais, l’instance mondiale sera en visite au pays du 1er au 6 décembre 2020.

Afficher plus

Manfred Essome

Rédacteur En Chef du Journal en ligne www.lequatriemepouvoir.com, Critique d'Art Musical et Créateur de contenus camerounais depuis 2010.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!