SOCIETE

[Lutte contre le Covid19] La médecine traditionnelle veut jouer sa CAN Total Énergies 2021!

En compagnie de professionnels sanitaires aguerris dont le Dr Joséphine Brian K., L’inventrice du « Ngul Be Tara » la biochimiste Dr Peyou Ndi Samba, a tenu une conférence de presse ce 24 décembre 2021 à Yaoundé, sur les bienfaits des produits africains à l’épreuve du coronavirus. Alors que le pays acceuille dans quelques semaines la Coupe d’Afrique des Nations Total Énergies 2021, les détenteurs du savoir-faire médical local ont tenu à faire des clarifications, afin que les citoyens africains se débarassent de leurs complexes.

La médecine traditionnelle a toujours occupé une place importante dans les traditions de médication en Afrique et particulièrement l’utilisation des plantes médicinales. Les plantes médicinales constituent des ressources thérapeutiques précieuses pour la grande majorité des populations en Afrique et au Cameroun.

Pour passer de la parole aux actes, jonction entre médecine traditionnelle & moderne, des test Covid19 de façon volontaires ont été faits aux participants en milieu de journée.

Le Ngul Be Tara, aussi bien que le Viro-Green font desormais partie des  médicaments traditionnels approuvés par le gouvernement camerounais et figure déjà sur la liste nationale des médicaments essentiels et vendus en magasins, pharmacies, officines pour traiter le coronavirus.

Reconnu le 30 Septembre 2021, le Ngul be Tara et Immunoboost se présentent sous forme de poudre sèche de 30 g dans un flacon de 60 ml en verre. Netko est une solution buvable dans un flacon de 60 en verre foncé et tandis que Binther est conditionné dans un flacon de verre de 30 ml. La voie d’administration de ces produits est orale. Ces quatre produits sont des médicaments traditionnels améliorés de catégorie 2 (MTA). Ils sont préparés à base des plantes traditionnellement utilisées pour la prise en charge des affections respiratoires (type Covid-19). « Ngul be Tara » qui signifie « la force des ancêtres » en langue Ewondo, C’est le nom du médicament traditionnel que propose le Dr Marlyse Mbezele Ndi épouse Peyou pour soigner le Covid-19.

Dr PEYOU NDI SAMBA, inventrice du Ngul Be Tara

« Nous sommes en pleine discussions pour pouvoir obtenir un réseau large de distribution autour des quatre autres stades choisis dans le cadre de la CAN 2021(Bafoussam, Limbe, Garoua, Buéa) . Nous sommes à Yaoundé, et Douala pour le moment, et nous envisageons des actions concrètes. En marge, nous nous deploierons en matière de test rapide Covid19, et nous attendons encore les équipements additifs. Avec nos équipes, il sera permis d’obtenir les documents légaux à la suite des tests de Covid19 effectués dans nos enseignes proches des stades pour les supporters. La grande question demeure pour le protocole vaccinal, puisque nous savons tous que la CAF priorise le vaccin pour avoir accès aux aires de jeux durant la CAN » rassure le Dr PEYOU.

Ce produit est à base des plantes comme Alstonia boonei (ekouk), Enanthia chlorantha (Mfol), Guibourtia Tesmannii (essingan), Euphorbia hirta et d’autres secrets livrés par les pygmées de la forêt camerounaise. Le médicament est proposé en poudre et solution buvable, contenus dans un bocal sur lequel, est détaillé la posologie et la liste des ingrédients. Il peut être pris de façon préventive et curative pendant sept jours. « Avant son autorisation de mise sur le marché, le Kit « Ngul be Tara » a soigné pas moins de 50.000 personnes a d’ailleurs soulignée le Dr Peyou Marylise à la Presse Nationale et Internationale, tout en ajoutant que ces chiffres peuvent être soumis à la hausse en cas de guérison. Il est disponible au sein de la maison mère au prix de 5000 FCFA, et dans les pharmacies au prix homologué par le MINSANTÉ à hauteur de 6500 FCFA. 

Le Cameroun veut promouvoir l’utilisation de la médecine traditionnelle, qui a longtemps joué un rôle pour les communautés autochtones dans tout le pays.

Dr Joséphine Brian K. Devant la presse

Ses scientifiques testent minutieusement les méthodes des guérisseurs et leur donnent un sceau d’approbation. D’après toutes ces éminences, la combinaison de la phytothérapie et de la médecine conventionnelle a aidé le pays à faire face à la pandémie depuis 2020. C’est dans cette mouvance que le Dr Joséphine Brian K. a présenté son anti-covid, anti-infectueux, anti-septique aux vecteurs multiformes nommé « VIRO-GREEN FORCE 4 ». Ce produit qui se donne en 2 infusions et 2 decoctions, sont accompagnées d’un protocole alimentaire bien précis. La naturopathe, a souligné que dans son domaine on parle santé à la place du médicament, et de l’importance d’une très bonne hygiène de vie nécessaire pour retrouver une guérison durable. « il faut savoir que ces produits, c’est aussi une question ou un challenge culturel pour nous car avec toutes les nationalités qui seront présentes à la CAN 2021 au Cameroun, ce sera une bonne chose que ces compatriotes étrangers rentrent avec des preuves de notre savoir-faire médical pour combattre le Covid19. Je tiens à ajouter que nous avons déjà un espace au niveau du Stade d’Olembé avec toutes les autorisations requises, pour mettre à la vente nos produits dont le prix est de 10.500 F en ce qui concerne la prise unique, et enfin le pack complet VIRO-GREEN FORCE 4, qui coûte 30.000 FCFA. Il faut savoir que nous continuons de travailler pour une plus large distribution, en marge des officines médicales dans lesquelles ils sont déjà disponibles. Le protocole de posologie il est de 3 jours, extensible au maximum à 7 jours (Une semaine) «  a t’elle expliqué au micro du Quatrième Pouvoir www.lequatriemepouvoir.com 

Ces produits pertinents qui rejoignent ceux de l’Adsak Covid/Elixir Covid, produits par l’archevêque de la ville de Douala, Mgr Samuel Kleda, du Corocur poudre d’Euloge Yagnigni, du Palubek’s de Christine Bekono et de Soudicov Plus de l’Imam Modibo, sont aussi des vecteurs d’une Afrique décomplexée, face aux préjugés négatifs de la pseudo-superiorité de l’Europe devant nos savoirs-faires.

Le message est clair: Combattre le Covid19, à base des plantes médicinales locales.

Afficher plus

Manfred Essome

Rédacteur En Chef du Journal en ligne www.lequatriemepouvoir.com, Critique d'Art Musical et Créateur de contenus camerounais depuis 2010.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!