AUTRES

[Travaux Publics] Le MINTP va en guerre contre la Corruption

C’est le principal objectif du séminaire-atelier ouvert du 09 au 11 novembre 2021 à l’Ecole Nationale Supérieure des Travaux Publics. La concertation qui a duré 03 jours a eu pour principal axe de réflexion « comprendre la corruption et ses impacts sur la chaîne de réalisation des travaux publics ».

 

Le séminaire ouvert le mardi 09 novembre était présidé par le Secrétaire d’État auprès du Ministre des Travaux publics chargé des Routes, Armand NDJODOM. Dans son discours d’ouverture, il a invité les participants à focaliser leur intelligence, en investissant de manière la plus large possible tout les retranchements de cette hydre qu’est la corruption. << Une fois ces voies et contours revisités et analysés, il s’avérera nécessaire de dégager les conséquences de la corruption tant sur la qualité de la commande publique que sur celle des ouvrages qui en émanent.>>

 

Ces jours de réflexion, devront aussi permettre d’examiner toutes les phases du cycle des projets d’infrastructures. Des études à la réception des ouvrages en passant par le processus de la contractualisation, de l’exécution des travaux.

 

Le secrétaire d’État Armand NDJODOM, a recommandé aux participants de mettre un point d’honneur sur les goulots d’étranglement susceptibles de compromettre la qualité, voire la pertinence sur les aspects juridiques, administratif, financier, technique social ou environnemental.

Cette rencontre organisée avec le partenariat de la Commission Nationale Anti-corruption, l’Agence de Régulation des Marchés publics, le Ministère des Marchés publics et le Contrôle Supérieur de l’État, a permis au vice Président de la Conac, le Professeur François Anoukaha, dans sa leçon inaugurale, de présenter le dispositif de lutte contre la corruption au Cameroun (texte organes et pouvoir). La journée s’est achevée avec un exposé sur les mécanismes de corruption dans le processus de passations des marchés (Études Passation), présenté par Bienvenu Amos ONOBIONO, expert venu de l’Agence de Régulation des Marchés publics.

 

Les thèmes des deux exposés prévus ce 10 novembre, 2ème jour du séminaire, portent sur <<les pratiques de corruption dans l’exécution des BTP>> et, <<les manœuvres de la corruption dans le suivi et la réception des BTP>>.

 

 

Source: CELCOM MINTP 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!