ECONOMIEPOLITIQUE

[Section Routière Grand Zambi-Kribi] La livraison imminente

C’est sur une route de 53km de long entièrement bitumée, que le ministre des Travaux publics, accompagné du Secretaire général des services du gouverneur de la région du Sud et du préfet du département de l’Ocean, a roulé ce 03 novembre 2021. Les travaux affichent un taux de réalisation de 98,19% et leur livraison programmée.

La route Grand Zambi-Kribi fait partie du programme d’appui au secteur des transports, phase 2, financé par la Banque africaine de Développement et l’Etat du Cameroun. D’une longueur de 53km, l’infrastructure sera livrée dans les prochains jours. L’entreprise évoque la première quinzaine du mois de novembre 2021. L’avancement global des travaux à la date du 03 novembre 2021 est estimé à 98,19% pour une consommation des délais de 99,59% du délai contractuel. Les tâches restantes concernent les travaux d’engazonnement des talus, la réalisation des épreuves de chargement des ponts, l’achèvement des travaux de signalisation horizontale et de signalisation verticale, l’achèvement des travaux au niveau de la station de péage (95%), du poste de péage (90%) et de la station de comptage automatique (20%).

Lire aussi: [Région du Sud] Autoroute Kribi-Lolabe: La réception technique envisagée

La route achevée présente une chaussée de 2×3,50m et des accotements de 1,50m. La couche de roulement en béton bitumineux a une épaisseur de 5cm, la couche de base en grave bitumineux a une épaisseur de 12cm et la couche de fondation de 20cm est en graves concassés. Plusieurs ouvrages hydrauliques et de franchissement ont été construits: 116 dalots et 07 ponts, dont un ouvrage d’art d’environ 38m de longueur à Bandewouri. Le coût du projet s’élève à 35 585 454 111 FCFA.

Lire aussi: [Route Grand Zimbi-Kribi / Région du Sud] La fin des travaux fixée au mois d’Août 2021

Le projet visé entre autres à contribuer à la croissance à travers le développement des infrastructures de transport, notamment routières ; améliorer la compétitivité des produits sur les marchés intérieur et extérieur, à travers la réduction des coûts généralisés de transport pour le trafic en provenance du sud Cameroun et des pays voisins, le désenclavement des zones de production et l’amélioration du niveau de vie des populations desservies ; contribuer à l’aménagement du territoire et à diminuer les coûts généralisés de transport.

Source: CELCOM – MINTP 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!