INTERNATIONAL

Elon Musk prêt à donner 6 milliards de dollars à l’ONU à une seule condition

Interpellé par le directeur du Programme alimentaire des Nations Unies sur Twitter, le PDG de Tesla et SpaceX Elon Musk a demandé à l’ONU de faire preuve de transparence sur le financement de ses activités avant de s’engager à donner une partie de sa fortune.

Et si un don de 6 milliards de dollars pouvait éradiquer la faim dans le monde ? C’est ce que David Beasley, directeur du Programme alimentaire des Nations Unies (PAM) a suggéré lundi dans une interview donnée à CNN, en s’adressant plus précisément aux détenteurs des plus grandes fortunes du monde, comme Elon Musk, PDG de Tesla, et Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon.

 

La réponse ne s’est pas fait attendre. Alors qu’un utilisateur de Twitter a précisé que 6 milliards de dollars ne représente que 2% de la fortune d’Elon Musk, celui-ci a répondu qu’il était prêt à envisager la proposition du représentant de l’ONU. Mais à la condition que l’organisation explique comment ce don pourrait résoudre la famine.

 

« Si le PAM peut précisément décrire sous ce fil Twitter comment 6 milliards de dollars peuvent résoudre la faim dans le monde, je vendrais immédiatement des actions de Tesla et ferait ce don » a écrit Elon Musk. Dans un second tweet, le PDG a précisé que le plan de l’ONU devrait inclure « une comptabilité open source, afin que le public voie précisément comment l’argent est dépensé. »

 

Des tweets auxquels le chef de la PAM s’est empressé de réagir en expliquant qu’un don de 6 milliards de dollars ne résoudra « pas la faim dans le monde, mais ils permettront d’éviter l’instabilité géopolitique, les migrations de masse et de sauver 42 millions de personnes au bord de la famine. Une crise sans précédent et une tempête parfaite due aux crises de Covid/conflit/climat. »

 

David Beasley a alors proposé à Elon Musk une rencontre « n’importe où, sur Terre ou dans l’espace », pour lui expliquer comment ces milliards pourront être précisément utilisés.

 

En guise de réponse à cette invitation, Elon Musk a à nouveau demandé des comptes en partageant un lien vers un article dans lequel il est écrit que, selon un rapport, des casques bleus de l’ONU sont soupçonnés d’avoir sexuellement abusé d’enfants en République centrafricaine en 2014 et demandé « que s’est-il passé ici ? ». Un dernier tweet resté, pour l’instant, sans réponse.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!