AMA

Agri Resources Group – Promouvoir l’agriculture durable face à la pandémie mondiale

LONDRES, Angleterre, le 8 Novembre, 2021 -/African Media Agency(AMA)/- Bientôt deux ans après le début de la pandémie mondiale, de nombreux acteurs des secteurs public et privé ont décidé de s’unir dans le but commun de “mieux reconstruire” une économie plus résiliente. C’est le cas d’Agri Resources Group (une filiale de Monaco Resources Group), qui depuis plusieurs années travaille à mettre en œuvre de manière discrète les chaînes d’approvisionnement alimentaire et agricole durables en Afrique subsaharienne et à Madagascar, deux régions fortement touchées par cette pandémie mondiale.

Avant même la survenue de la COVID-19, le système alimentaire africain était en crise et, en 2020, plus de 264 millions de personnes en Afrique subsaharienne ont connu une grave insécurité alimentaire, la plupart dans les zones rurales.

En outre, on estime que 32 % des enfants d’Afrique subsaharienne souffrent d’un retard de croissance, ce qui les expose à un risque accru de mortalité via des infections courantes et compromet leur développement cognitif.Bien que les estimations mondiales montrent que l’insécurité alimentaire a diminué depuis 2000, en 2020, plus de 20% des enfants de moins de cinq ans (149,2 millions) présentaient un retard de croissance et 45,4 millions souffraient d’insuffisance pondérale1.

IMPLICATIONS DE LA COVID-19

Avec les conflits, les chocs climatiques et la crise acridienne, la COVID-19 a créé des menaces supplémentaires qui pèsent sur les systèmes alimentaires. Cela a indirectement réduit le pouvoir d’achat et la capacité à produire et à distribuer de la nourriture, affectant les populations les plus vulnérables. En 2020, rien qu’en Afrique, jusqu’à 46 millions de personnes supplémentaires ont souffert de sous-alimentation par rapport à 20192.

1Source: Estimations conjointes de l’UNICEF, de l’OMS et du Groupe de la Banque mondiale sur la malnutrition, édition 2020,
2Source: L’Etat de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde (SOFI) 2021

RÉPONSE DU GROUPE AGRI RESOURCES Afin de contribuer à la relance du secteur agricole, le Groupe Agri Resources renforce ses capacités dans les domaines suivants:

  • Mise en œuvre et promotion des pratiques agricoles durables

Cela comprend des investissements dans la gestion durable des terres du groupe– soutenus par l’obligation de durabilité du Groupe Agri Resources, (émission obligataire durable) émise en 2021 en collaboration avec des partenaires locaux, commeInside Madagascar.  

  • Création d’opportunités d’emploi véritables.

Le groupe recrute localement, dans le but de créer des opportunités d’emploi véritables et de développer un leadership local dans le secteur agricole, ce qui pourrait attirer les jeunes. 

  • Création de valeur locale

Le Groupe Agri Resourcesest en partenariat avec de petits exploitants agricoles et des entreprises locales afin d’ajouter de la valeur à leur produit. Le groupe investit également dans des activités de transformation à valeur ajoutée dans des endroits isolés. En outre, le groupe exploite son réseau logistique et commercial pour créer et garantir les voies d’accès au marché les plus efficaces pour son réseau de producteurs locaux.
« Nous opérons dans des zones qui sont toujours confrontées à des défis majeurs liés à la pauvreté et à l’insécurité alimentaire, et nous reconnaissons que notre entreprise a un rôle important à jouer dans la conduite de changements positifs au profit de nos employés, fournisseurs et communautés locales. Nous sommes fermement engagés dans la promotion d’un avenir durable pour toutes les parties prenantes et nous adoptons une approche proactive pour aborder les problèmes mis à nu par la pandémie. » Frédéric Dalmasie, PDG du Groupe Agri Ressources 
Le Groupe a lancé plusieurs initiatives stratégiques dans ses régions opérationnelles les plus vulnérables, notamment:
BENINDéfis

  • La population du Bénin est majoritairement jeune, l’âge moyen étant de 21 ans
  • Plus de 70 % de la population dépend de l’emploi dans le secteur agricole, mais la productivité est faible et les terres agricoles sont petites
  • Depuis la crise financière de 2008, les prix des denrées alimentaires ont maintenu une tendance à la hausse qui affecte la capacité des populations à acheter de la nourriture. Les ménages consacrent en moyenne 63 % de leur budget à l’alimentation.

Initiatives Stratégiques du Groupe Agri Resources Créée en 2021, Agri Resources Bénin se focalise sur: 

  • L’établissement d’une entreprise moderne de production et de transformation du riz, visant à contribuer à l’effort du gouvernement pour réduire la dépendance aux importations
  • L’investissement dans des installations de transformation qui seront utilisées par les producteurs locaux 
  • La création d’opportunités d’emploi légitimes pour les jeunes dans le secteur agricole.

CONGO BRAZAVILLEDéfis

  • On estime que 35 % de la population a été confrontée à l’insécurité alimentaire en raison de la pandémie.
  • 90 % des terres arables restent non cultivées et l’agriculture est largement limitée à la production de subsistance et aux cultures de rente.
  • La production alimentaire nationale ne couvre que 30 % des besoins, ce qui signifie que le Congo dépend largement des importations alimentaires en provenance de l’étranger

Agri Resources Congo tire parti de ses exploitations agricoles, de ses installations de transformation, de ses entrepôts et de ses machines modernes rares dans la région pour:

  • Améliorer la qualité et la sécurité des aliments
  • Produire des cultures de base pour le marché national
  • Aider les agriculteurs locaux à valoriser leurs propres terres avec notre équipement 
  • Travailler avec les petits producteurs de manioc à proximité de notre concession. 
  • Mettre en œuvre des techniques de régénération des sols 

GHANADéfis

  • Les mesures de confinement, la fermeture des frontières et les perturbations économiques entraînent déjà des pertes de revenus pour les ménages en raison de la réduction de l’activité économique, de la hausse des prix des produits de base et de l’accès réduit aux services sociaux.
  • Environ 45 % de la population tire ses moyens de subsistance directement ou indirectement du secteur agricole.
  • Les agriculteurs sont confrontés aux défis du changement climatique, de la faiblesse des prix, du mauvais état des infrastructures routières, du manque d’accès au financement, de l’inadéquation des marchés, des pertes après récolte, de l’insuffisance de l’éducation et des connaissances, des systèmes agricoles non durables et de l’exode rural.
  • Les facteurs socioculturels continuent d’affecter les femmes dans l’agriculture

Prang Agro Resources Ghana réalise plusieurs essais agronomiques dans le but de trouver des cultures résistantes susceptibles de s’adapter à l’environnement local.
L’entreprise a également lancé plusieurs initiatives sociales telles que: 

  • La construction de forages pour l’eau potable et l’irrigation
  • La formation des agriculteurs en collaboration avec des pompiers (400 agriculteurs) 
  • La participation à l’Alliance mondiale pour le karité : développement d’un approvisionnement régional durable en karité ainsi que la création d’un parc à karité

GUINEEDéfis

  • L’impact de la pandémie de COVID-19 sur la sécurité alimentaire, la nutrition et les moyens de subsistance est déjà visible chez les personnes les plus vulnérables.
  • Le taux de pauvreté est alarmant, avec plus de 20 % des ménages en situation d’insécurité alimentaire.
  • Les populations rurales sont particulièrement vulnérables à l’insécurité alimentaire. Parmi les personnes touchées par cette insécurité alimentaire grave, 71,1 % pratiquent une agriculture de subsistance.
  • Parmi les difficultés rencontrées, citons le manque d’accès aux semences et aux engrais, aux équipements de production et de transformation, aux installations de stockage, aux infrastructures de base et aux services financiers requis

La SAG (Société Agricole de Guinée) se concentre actuellement sur les points suivants: 

  • La production d’intrants de qualité (semences de riz CK90) 
  • L’amélioration de la valorisation des produits guinéens tout au long de la chaîne de valeur, par l’appui aux groupements locaux d’agriculteurs pour la transformation, le stockage et la commercialisation
  • Le renforcement des capacités d’appui-conseil, de planification, de gestion et de suivi-évaluation des acteurs des filières agricoles.
  • La mise en œuvre de bonnes pratiques agricoles (GAP)
  • La promotion de la biodiversité agricole et agroalimentaire, à travers des partenariats commerciaux et institutionnels

MADAGASCARDéfis

  • En 2020, en raison de l’impact de COVID-19, la croissance économique a connu un ralentissement, allant des prévisions de 5,3 % à 0,17 %.
  • Près de 18 millions de personnes vivent dans la pauvreté, et 5 millions de personnes sont touchées par des catastrophes naturelles récurrentes, notamment des cyclones, des inondations et des sécheresses.
  • Madagascar est le 10ème pays au monde en termes de retard de développement. Le taux de malnutrition aiguë est de 6% et le taux de malnutrition chronique est de 42%.
  • La production agricole reste faible en raison de facteurs tels que:
  • Accès limité aux biens de production agricole, au crédit et aux marchés 
  • Inégalité entre les sexes limitant l’accès des femmes et des filles à la terre
  • Mauvaises techniques post-récolte
  • Gestion inadéquate des ressources naturelles
  • Absence d’accès adéquat aux marchés pour les petits exploitants agricoles

Agri Resources Madagascar est en partenariat avec plus de 600 cultivateurs de vanille pour les aider à améliorer et à diversifier leurs revenus. La société achète les autres produits qu’ils fabriquent et investit dans des équipements de transformation dans des endroits éloignés.
Agri Ressources Madagascar a également une politique de transparence, et en partenariat avec Inside Madagascar, plusieurs projets ont été développés pour les personnes suivantes:

  • Formation en agronomie, sécurité et éducation des communautés agricoles
  • Préservation du savoir-faire traditionnel
  • Création de meilleures opportunités génératrices de revenus pour les communautés agricoles

Distribué par African Media Agency pour le Groupe Agri Resources.

Contact média
Deyana Mincheva
d.mincheva@agri-resources.com

Source : African Media Agency (AMA)

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!