POLITIQUESOCIETE

[Université de Yaoundé 1] Soutenances de Mémoires: Les étudiants aux abois !

Les étudiants de Master 2 inscrits pour l’année académique 2020-2021 au sein du Centre de Recherche doctorale en sciences humaines, sociales et éducatives sont en ballotage pour la soutenance de leurs mémoires. En effet, nombreux d’entre eux ayant déposé leurs travaux au premier semestre 2021, se retrouvent reprogrammées en 2022 au risque de perdre des opportunités internationales et professionnelles.

 

La soutenance qui est le couronnement de fin de cycle universitaire pour tout étudiant qui ne se trouve pas forcément dans le système LMD s’avère aujourd’hui un fardeau qui se présente de façon dévoilée. Soutenir est devenu pour plusieurs étudiants une véritable calvaire, un temps de latence et d’angoisse. Entre un binôme profiteur, un encadreur pas souvent disponible ou encore des lenteurs de l’administration universitaire tout est parfois réuni pour une pression psychologique chez l’étudiant.

 

Certains ont livré leurs témoignages : « je suis étudiant en master 2 en sociologie à l’université de Yaoundé et si je vous écris ce texte c’est à cause du traitement qui nous est réservé pour la soutenance de nos mémoires. En effet nous avons des mémoires déposés depuis le mois de juin 2021 et jusqu’à présent, il nous est impossible de faire le suivi du traitement de notre dossier de demande de soutenance.En debut septembre,nous avons été renseignés de ce que les suivis se feront a partir du 1er octobre 2021. À cette date, on nous fait comprendre de nouveau que les suivis se feront à partir du 13 octobre mais curieusement quand je me rend a l’ecole doctorale ou je me trouve en ce moment, il nous font savoir qu’il n’y aura plus de suivis des dossiers de demande de soutenance et que nous devons simplement attendre le mois de février.

Un autre étudiant dont le Mémoire en master 2 Sociologie est terminé ajoute à nos micros: « Ce n’est pas raisonnable car nombreux d’entre nous veulent soutenir pour s’inscrire en thèse, d’aucuns aux différentes bourses. Nous sommes deja à la troisième voire quatrième année en master 2 a cause des lourdeurs administrative et des gens qui ne sont jamais a leur poste de travail. Ils n’ont pas le droit fe nous perdre tout ce temps car on parle bien de 3 à 4 années de vie perdu, c’est énorme! »

Selon la note du Coordonnateur du Centre de Recherche Jacques TSALA TSALA, les nouveaux promus de l’année académique 2020-2022 seront reprogrammés le 7 Février 2022 et le nouveau délai de dépôt fixé au 7 Janvier 2022. Pour de nombreux étudiants, cela signe leur arrêt de mort en termes de perspectives. Reste que, comme la majorité des postulants inscrits à ce programme de soutenance qui démarre l’année prochaine, elle déplore les multiples renvois- non expliqués- qui ont jalonné leur parcours vers cette ultime étape pour l’obtention de leurs diplômes. Ce qui traduirait que des zones d’ombre persistent sur la nature des relations entre les responsables de l’administration publique camerounaise, précisément universitaire.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!