SOCIETE

Douala : Deux douaniers passent trois jours en prison

Poursuivis dans le cadre d’une affaire de saisie de 80 Kg d’or illégal, ils ont été relaxés lundi 04 octobre 2021 par le Tpi de Douala Bonanjo.

Sophrey Hamilton et Gabriel Ngha Nfor sont libres. Le chef secteur Douanes du Littoral 2 et le chef de subdivision commerciale des Douanes de Douala Aéroport ont recouvré leur liberté lundi 04 octobre 2021 après trois jours passés en détention à la prison centrale de Douala. Ils y ont été incarcérés vendredi 1er octobre après avoir été entendus à la Division régionale de la police judiciaire du Littoral (Drpjl) dans le cadre d’une affaire de saisie de 80 Kg d’or illégal effectuée à l’aéroport international de Douala. Poursuivis ensuite par le Ministère public qui souhaitait voir clair dans cette affaire, le Tpi a ordonné la relaxe des deux mis en cause lundi 04 octobre 2021.

Pour comprendre les faits, il faut remonter au 03 août 2019. Ce jour-là, les agents de la subdivision commerciale de l’aéroport international de Douala saisissent près de 60kg d’or. Près d’un an plus tard, le 27 octobre 2020, une autre saisie de 20 kg d’or est effectuée par les mêmes agents. Le minerai est saisi lors du traitement d’un vol de la compagnie Ethiopian Airlines à destination de Dubaï, via Addis Abeba. Un agent de ladite compagnie est surpris alors qu’il tente de faire embarquer les lingots dissimulés dans trois colis contenant des couvertures pour passagers. La marchandise de contrebande est saisie, le procès-verbal établi et les poursuites initiées contre la compagnie. Le Jour a appris que l’or saisi a été remis au ministère des Mines de l’industrie et du développement technologique (Minmidt) en début d’année 2021, où une commission d’enquête interministérielle avait été mise sur pied.

Après évaluation de la marchandise, les propriétaires, volontaires à la négociation, ont donc reversé au Trésor public un peu plus de 900 millions F. Cfa au titre des droits, impôts, taxes et pénalités exigibles pour rentrer en possession de l’or. Dans la foulée, le lieutenant des Douanes Gabriel Ngha Nfor et ses collaborateurs ayant procédé à cette opération de saisie d’envergure un an plus tôt ont reçu des félicitations de leur ministère de tutelle et du Minmidt. Mais ils ont été convoqués plus tard et auditionnés à la Police judiciaire, sous ordre du procureur de la République près le tribunal de première instance (Tpi) de Douala-Bonanjo. Selon des indiscrétions, le procureur souhaitait comprendre la procédure suivie dans le cadre de cette affaire. Hier lundi 04 octobre 2021, la relaxe des deux douaniers a été décidée par le tribunal.

Mathias Mouendé Ngamo / Le Jour

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!