CULTURELIFE STYLE

[Culture] L’exorcisme identitaire à travers l’exposition « Logiques d’empreintes 2 »

Dans le cadre de la deuxième édition du Ruinart Festiv’Art qui se tient du 18 au 23 Octobre 2021, les toutes premières créations ont été mises en avant dans la capitale politique camerounaise. C’est le cas de Dieudonné Fokou, artiste plasticien éclectique à travers « Logiques d’empreintes 2 » dévoilé au CIPCA Yaoundé ce mardi 19 Octobre 2021 en début de soirée.

La plus ancienne maison de Champagne au monde, Ruinart, conserve sa connexion avec l’art. Festiv’Art acte 2, permet en effet de valoriser le savoir faire des artistes pluriels camerounais à travers une promotion au monde.

Pour rappel, Ruinart est une maison de Champagne fondée en 1729 à Épernay par Nicolas Ruinart, le neveu du moine bénédictin Dom Thierry Ruinart. Elle est la première et la plus ancienne maison de Champagne. Elle est exploitée de nos jours par la société MHCS qui détient aussi les marques Moët et Chandon, Krug et Veuve Clicquot.

« Le Tembé, c’est un signe utilisé par les noirs marron, qui était des personnes qu’on avait acheté comme des esclaves mais en fait qui n’étaient pas véritablement des esclaves.  Ce sont des symboles de résistance, des codes pour pouvoir communiquer, circuler dans la forêt, afin que l’esclavagiste ne les retrouve pas. Et j’ai beaucoup aimé le fait de rapprocher ces différentes cultures là parce que cela était inspiré de mes voyages donc je travaille dans le sens du langage des signes. (…) Lors de ma résidence de création en Guyane St Pau de Maroni, ce sont des lieux d’horreurs, qui se transposent au quotidien. Le camerounais aussi qui est très résistant dans la souffrance, mais garde le sourire. En ce sens que si on regarde dans le fort intérieur des camerounais, il y’a beaucoup de souffrances, et ces souffrances j’essaie de les faire ressortir à travers des visages. Ce travail concerne aussi le numérique, car on est envahi par un flow d’informations et c’est à chacun de trouver sa voie dans un environnement hautement saturé » S’empresse de préciser Dieudonné Fokou dans son mot liminaire.

Lire aussi: Patrimoine: Dialogue de Cultures entre l’Ambassadeur de France Christophe Guilhou et le CIPCA

L’artiste Dieudonné FOKOU

Dans son travail, L’artiste sculpteur et peintre mêle des éléments de plusieurs aires culturelles pour ressortir la richesse du patrimoine et exorciser notre passé douloureux africain, tout en décrivant les ruptures de notre présent.

Fabiola ECOT Ayissi, Directrice du CIPCA et Commissaire de l’Exposition donnera le ton de ce vernissage éphémère: « C’est de la monographie. Mais on va découvrir trois niveaux de monographes dans cette représentation de Dieudonné FOKOU. Son travail possède une certaine évolution et nous partons toujours de la logique des empreintes comme nous l’avions fait il y’a deux ans. On avait pris le modèle de rentrer dans le sens d’empreintes digitales, empreintes numériques, en essayant de faire une espèce d’Archéologie du savoir c’est pour cela que nous avons appelé cette exposition Logiques d’Empreintes 2. Pourquoi? Parce que l’être humain laisse des traces depuis la nuit des temps c’est le signe, c’est l’écriture (…) Dieudonné utilise les statuaires avec des motifs pour donner du volume » 

Lire aussi: [Le Ruinart Festiv’Art 2021:le rendez-vous avec l’art contemporain Africain ]

Fabiola ECOT Ayissi, Directrice du CIPCA Yaoundé en compagnie du Directeur artistique Landry Mbassi

Entre Expressions libres ou deuxième parole 

 « C’est important de participer alors au Cameroun pour la maison Ruinart, Et promouvoir l’art contemporain camerounais. Notre objectif c’est de ramener de la visibilité au maximum du travail de ces artistes face au public. Alors qu’est-ce qui sera fait plus tard? notre objectif, c’est d’avoir un peu plus de galeries plus de partenaires, pour mettre un peu plus de visibilité aux travaux les artistes camerounais. Il faut savoir que chaque année il y’a une édition limitée de la marque Ruinart, dont la bouteille est désignée par un artiste. Sans nos partenaires, sans des galeries ou des institutions comme la Société Générale, rien de tout cela ne serait arrivé. » a lâché Alexandre Penigot, Directeur des Ventes On Trade d’ARNO GLOBAL BEVERAGES qui distribue la marque Ruinart au Cameroun. 

Alexandre Penigot, Directeur des Ventes On Trade d’ARNO GLOBAL BEVERAGES

Entre cet alliage des cultures guyanaises et le Ndop dans l’Ouest Cameroun, Dieudonné Fokou demeure positif sur la symbolique en rapport avec la vie. Les deux bustes posées en salle au rez de chaussée représentent l’hommage à la femme. Le buste de la femme est un masque au sein de l’exposition d’où leur surnom « esprit féminin 1, esprit féminin 2 ». D’ailleurs Christelle Djembissi, Journaliste  nous a livré son impression: « Ce qui m’a marqué aujourd’hui c’est ce retour vers nos racines, voilà il a dit qu’il a puisé son inspiration du ndop, de la période de l’esclavage. Moi je me dis pour savoir où on va, on a besoin de se rappeller d’où on viens » 

Lire aussi:« I Have a Dream » : Yvon NGASSAM a-t-il travesti Martin Luther King pour noyer son rêve?

Le ndop ou dze ndouop ou nji ndop est une étoffe traditionnelle et rituelle bamiléké. Le tissu dans sa forme originale est un assemblage de bandes de coton cousues bord à bord. Les motifs géométriques blancs sur fond bleu indigo donnent son identité au Ndop.

Le secteur de la culture apparaît aujourd’hui comme le lieu de nouveaux enjeux. Enjeux culturels liés à la préservation de la diversité, face à la menace d’une mondialisation perçue comme facteur potentiel d’uniformisation. Enjeux également économiques qui placent les créateurs africains dans une position de conquête de marchés.

Public et présence remarquée de Françis Sumegne, Auteur de la statue de la liberté à Douala

Pour une chaîne de valeurs à estimer 

Rappelons-nous d’abord que le patrimoine historique de nombreux pays africains se trouve mis en danger lorsque les conditions de conservation ne sont pas adéquates. C’est le cas lorsque la situation sécuritaire est fragile. Les différents conflits, notamment dans la bande sahélienne, ont prouvé les risques qu’encourt ce patrimoine inestimable. L’Afrique doit donc développer une expertise dans la numérisation de documents patrimoniaux. Cette activité spécifique permet de donner une nouvelle vie à des archives précieuses. Une fois numérisé, le patrimoine est conservé durablement et en sécurité tout en étant disponible au grand public.

Landry Mbassi, Directeur Artistique de l’exposition

Le Directeur artistique de l’Exposition Landry Mbassi précise au micro du Quatrième Pouvoir : « le travail de Dieudonné Fokou est basé sur le patrimoine et quand on parle de patrimoine, l’espace dédié qu’est le Centre International pour le Patrimoine Culturel et Artistique est au centre de l’attention. Aujourd’hui, nous avons à faire à logique d’empreintes 2. Dans Logiques d’empreintes 1, il était question du patrimoine numérique du patrimoine digital, dans les logiques d’empreintes 2 on parle plus de tout ce qui touche au social, à l’humain. Alors, l’artiste fait un parallèle entre la résistance sociale et les résistances de l’histoire, après sa résidence artistique en Guyane où il a rencontré notamment les noirs marrons. (….) Dans ce cycle de recherches avec des amis on parle parfois de futur ancestral. Je trouve donc le travail de Dieudonné Fokou super intéressant en ce sens que cela joint l’imaginaire et l’identité africaine. On a souvent l’habitude de dire que l’Afrique est souvent en retard. Mais en retard par rapport à qui? Les civilisations africaines à l’exemple de celles d’Égypte ont inspiré le monde du cinéma avec Black Panther en l’occurrence. « 

Le Ruinart Festiv’Art se poursuit ce mercredi avec une exposition neuve de Moussa à l’IFC Yaoundé dès 18h, sans oublier la villa des créateurs de la cité capitale (CCMC) qui sera à l’honneur. La ville de Douala est en symbiose également à l’espace WAMART’, la galerie d’Art contemporain et l’antenne Littoral de l’IFC, le tout avec 19 Artistes au total.

 

 

Afficher plus

Manfred Essome

Rédacteur En Chef du Journal en ligne www.lequatriemepouvoir.com, Critique d'Art Musical et Créateur de contenus camerounais depuis 2010.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!