SOCIETE

[Coopération]: Ballet diplomatique au Cabinet du Minsanté

La Foire médicale africaine d’Égypte, les préparatifs de la couverture médicale de la CAN, une meilleure prise en compte des soins palliatifs au Cameroun sont entre autres sujets abordés par le Ministre de la Santé Publique et ses hôtes.

Son Excellence MEDHAT MOHAMED KAMAL ELMELIGY, l’ambassadeur de la République arabe d’Egypte est reçu en premier par le Ministre de la Santé Publique. Les deux personnalités vont passer en revue des sujets d’intérêt commun avant de s’attarder sur la grande foire médicale égyptienne à laquelle est invitée une délégation camerounaise. A travers cette initiative, précise le diplomate, l’Égypte entend créer un hub pour le commerce médical à l’échelle du continent. Par la suite, l’ambassadeur d’Egypte va informer le Dr. MANAOUDA Malachie de l’ambition de son pays de faire un don de chaises dentaires assorti d’accessoires au Cameroun. Une proposition qui coïncidence avec le projet de construction d’un hôpital présenté comme un centre d’excellence spécialisé dans les soins dentaires. Dans cette infrastructure hospitalière, un espace pourrait être réservé à l’expertise égyptienne, à moins que dans l’immédiat un accord soit passé pour les patients bénéficient des soins dispensés par des spécialistes égyptiens dans une des formations sanitaires existantes.

Son Excellence MEDHAT MOHAMED KAMAL ELMELIGY va aussi s’intéresser aux préparatifs de la CAN sous l’angle du dispositif de surveillance aux frontières pour évoquer le processus de reconnaissance mutuelle (par le Cameroun et l’Égypte) de la vaccination contre le Covid-19, puisque ajoute-t-il, les camerounais vaccinés et en possession d’un code QR peuvent entrer en Egypte sans passer par l’ambassade. Le Ministre de la Santé, entouré de ses proches collaborateurs en l’occurrence le chef de la Division des Études et des Projets et le chef de la Division de la Coopération, rassure son vis-à-vis sur le sujet en soulignant que le processus est en cours. Et de préciser que pour l’instant, l’entrée au Cameroun sans test PCR n’est pas envisagée en raison de ce que de nombreuses personnes présentant de résultats de test négatifs au débarquement ont été testées positifs.

Le Consul honoraire de la République de Kazakhstan à Yaoundé, Joseph Emmanuel AVA AVA s’est entretenu à son tour avec le Minsanté. Dans ses valises une proposition de don de vaccins contre le Covid-19 développés par le Kazakhstan. Selon le Consul honoraire, ce vaccin soumis au processus de reconnaissance de l’OMS a déjà atteint la troisième phase du niveau de validation des vaccins. Le patron de la Santé Publique a remercié son interlocuteur pour cette marque de solidarité à l’endroit de notre pays dans le cadre de la lutte contre cette pandémie.

A la suite des représentants des chancelleries, le Dr. MANAOUDA Malachie a reçu tour à tour le Pr. MPONDY, Coordonnateur du réseau international des soins palliatifs et le Pr. NOAH NOAH Dominique, Directeur de l’hôpital de référence de Sangmélima. Avec le Pr. MPONDY, le Ministre a examiné la problématique des soins palliatifs ( ces soins administrés pour soulager les douleurs de certains patients ayant atteint un stade chronique) qui sont aujourd’hui devenus une spécialité. Le Pr. MPONDY a exprimé son vœu de voir des unités mobiles dédiées aux soins palliatifs dans nos formations sanitaires. Elle va aussi renseigner que des organisations sont disposées à organiser des formations continues pour des personnels de santé. Tout en reconnaissant que le sujet doit suscite une meilleure attention, le patron de la santé a souligné qu’il est important d’accompagner les patients nécessitant des soins palliatifs pour qu’ils n’aient pas le sentiment que leur situation n’est pas suffisamment prise en considération.

Avec le Pr. NOAH NOAH Dominique, le Minsanté va s’attarder sur le fonctionnement de l’hôpital de référence de Sangmélima. A la suite de la doléances concernant la mise à disposition d’un gynécologue, le Directeur de cet hôpital annonce pour les semaines avenirs, le lancement d’une campagne gratuite de dépistage du diabète et d’autres maladies. Par ailleurs, une unité de gastro-entérologie a déjà été mise sur pied, renchérit le Pr. NOAH qui renseigne au passage que les prix pratiqués auparavant ont été considérablement revus à la baisse. Autant d’atouts qui devraient intéresser des patients au-delà de la région du Sud. En appréciant les initiatives déjà prises, le Ministre a encouragé le Directeur de cette formation sanitaire à communiquer sur ces actions et à développer une bonne relation avec les populations.

Claudel Tchinda/ Celcom/ MINSANTÉ

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!