CULTURELIFE STYLE

[Conseil Camerounais de la Musique] Un nouveau départ pour les acteurs de l’industrie !

Le Conseil Camerounais de la Musique tenait son assemblée générale extraordinaire et ordinaire à Douala ce 13 Octobre 2021. Après un report des premières assises de l’année le 31 mars dernier à Yaoundé, le bureau sortant s’est appliqué cette fois dans le respect des nouvelles dispositions statutaires et leurs modifications, mais surtout à la mise sur pied via élection du nouveau bureau pour un mandat de 3 ans.

Luc Yatchokeu, Président sortant

 C’est une page nouvelle qui s’ouvre pour le conseil camerounais de la musique ce 13 Octobre 2021 après près d’une décennie sous Luc Yatchokeu, le désormais ex-Président et Michel NDOH, Secrétaire Général du CCM. Le flambeau porte un nom: Didier Toko, acteur culturel et promoteur du Douala Music Festival qui s’ouvre en Novembre 2021 dans la cité économique. Élu par acclamations pour un mandat de 3 ans, il place son programme sous le signe de la transformation de l’environnement musical camerounais. Les causeries musicales ou encore des jonctions avec des institutions partenaires oeuvrant dans le sillage musical sont prévues parmi les lignes fortes de ce programme qui se veut ambitieux.

Lire aussi: [CAN total Cameroun 2021] Les membres du jury pour la sélection de l’hymne de la compétition sont connus

Le Conseil Camerounais de la Musique qui s’est positionné depuis de nombreuses années comme un organe dont la mission est de contribuer à la valorisation, au développement et au renforcement de la filière musicale au Cameroun, veut prendre de nouvelles marques. L’Assemblée extraordinaire qui a été tenue par Sam Mbende a permis de passer à une phase dynamique, concernant l’adoption et la modification de plusieurs points statutaires et textuels. De grands noms de la musique ont fait le déplacement pour ces travaux d’une importance capitale pour l’avenir musical local à l’exemple d’Aladji Touré, Sissy Dipoko, Florence Titty Dimbeng entre autres.

Les personnes morales ou physiques désireuses de prendre part à ses assises doivent appartenir à l’un des corps de métier où connexes de la musique. Journalistes spécialisés, Producteur, manager, artiste, promoteur culturel, pour ne que les citer, sont massivement invités à prendre part à cette grande messe. Pour les nouveaux membres, ceux-ci doivent s’acquitter du montant d’adhésion qui est fixé à 5000 CFA et des frais annuels fixés à 20.000 F pour les personnes physiques. En tant que membre, ils ont accès au statut, aux documents administratifs et aux travaux des différentes assemblées ( ordinaires et extraordinaires).

Sam Mbende, prenant la parole

Pour cette nouvelle équipe, 2 secrétaires (1 général, 1 adjoint), 2 vices-presidents, 1 responsable de la Communication, et deux Responsables des opérations pour les villes de Douala et Yaoundé sont issues de la liste de Didier Toko, seule en lice d’ailleurs.

 

1er Vice président: EVA NDUMBE

2ème vice président : Christian Thomas Elame MOUKOKO

SG: Fritz Jules Eboumbou

SGAdjoint: Bebey EBelle Sylvestre

Responsable Communication: Carole LEUWE

 

Responsable Opérations Douala: Philippe Essack

 

Responsable Opérations Yaoundé: Maï Salomon

 

 

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!