INTERNATIONALSPORT

[Affaire de la sextape] 10 mois de prison avec sursis requis contre Karim Benzema

Le parquet a requis dix mois de prison avec sursis et 75 000 euros d’amende le joueur du Real Madrid, accusé de complicité de tentative de chantage dans l’affaire de la sextape dont la victime présumée est son ancien coéquipier en équipe de France, Mathieu Valbuena.

 

L’affaire commence en juin 2015 lorsque Mathieu Valbuena, présent à Clairefontaine, reçoit des appels téléphoniques de maîtres chanteurs qui assurent détenir une sextape de lui et de sa femme. Très rapidement, les hommes lui réclament 100 000 euros pour ne pas revendre ou détruire le contenu en leur possession.

 

Après deux jours d’audience dans l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, le procureur a requis ce jeudi 21 octobre, une lourde peine pour Karim Benzema avec 10 mois de prison avec sursis et 75 000 euros d’amende. 4 ans de prison et 15 000 euros d’amende sont requis contre Mustapha Zouaoui, considéré comme l’instigateur de cette affaire. 18 mois de prison et 15 000 euros d’amende pour Axel Angot et 2 ans pour Karim Zenati.

Ce jeudi 21 octobre, la procureure est revenue longuement sur le rôle du joueur de foot dans cette affaire. « Benzema est au courant. Il cautionne », explique-t-elle selon le récit de France Info. « Il faisait partie d’une stratégie et en avait conscience. Il s’associe au projet et parle en disant « nous ». M. Benzema prend part à une stratégie élaborée, il est briefé et l’absence d’agressivité fait partie de la stratégie. Là on est plus dans la pression, la menace, on essaye d’être sympa. on profite de son rôle de bon camarade dans l’Equipe de France ».

Durant l’audience, l’échange téléphonique entre l’attaquant des Bleus et Karim Zenati a notamment été divulgué. On entend Karim Benzema dire ceci : « Il nous prend pas au sérieux… Il m’a dit : je l’ai dit à ma meuf. Il faisait le mec pas impressionné…. Je lui ai dit j’ai vu la vidéo. Je te donne ma parole que y a pas de copie. Il m’a demandé mais ils veulent quoi? De l’argent? J’ai dit j’en sais rien, va voir mon ami il fera l’interface. C’est pas une question de buzz mais de fierté, de famille. Fais ta vie moi je t’ai prévenu. Si tu veux que la vidéo soit détruite, tu vas à Lyon, tu parles à mon ami. »

Lors de la plaidoirie des parties civiles ce jeudi après-midi, l’avocat de la FFF a regretté la diffusion de la vidéo, estimant que le « sanctuaire » de Clairefontaine a été « atteint ». « Du point de vue de la FFF, s’attaquer à des joueurs, c’est s’attaquer au sanctuaire, au sein même de Clairefontaine, qui doit normalement être préservé de toute pollution et réservé à la pratique du football. » L’avocat de Valbuena explique de son côté que Karim Benzema s’est comporté en « parrain ». « Quand c’est Karim Benzema, votre co-équipier de l’équipe de France, qui vous dit ‘j’ai une solution’, c’est mafieux comme discours ».

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!