POLITIQUE

Yaoundé : Des symboles pour magnifier l’unité

Un monument et une avenue ont été inaugurés vendredi dernier par le ministre de l’Habitat et du Développement urbain, Célestine Ketcha Courtès, au nom du chef de l’Etat.

Un monument et une avenue pour célébrer l’unité du Cameroun ont été construits à Yaoundé, siège des institutions. Plus précisément au rond-point du Palais de l’unité, sur la route qui mène à l’hôtel MontFébé, dans l’arrondissement de Yaoundé II. Ces deux symboles forts qui traduisent la volonté de l’indivisibilité du Cameroun ont été inaugurés le 17 septembre dernier par Célestine Ketcha Courtès, ministre de l’Habitat et du Développement urbain (Minhdu), représentante personnelle du chef de l’Etat. Lors de son allocution de circonstance, elle n’a pas manqué de rappeler le contexte dans lequel intervient cette double cérémonie. Notamment, au moment où les populations des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest continuent de faire l’objet d’attentats perpétrés par des groupes séparatistes, et où le pays s’apprête à abriter la 33e Coupe d’Afrique des nations de football. Consciente de ce que cette œuvre d’art sera, à coup sûr un site touristique, Célestine Ketcha Courtès, a alors invité les autorités municipales à gagner le pari de la salubrité. Ainsi, le Minhdu les a exhortées à « assurer l’entretien permanent de cet ouvrage pittoresque pour que les nombreux touristes puissent en profiter sans modération.

A lire aussi [Assainissement urbain] Yaoundé se dote de sa première station de traitement des boues de vidanges

Matérialisé par dix piliers en béton symbolisant les dix régions du Cameroun, le Monument de l’unité qui trône en pleine capitale impressionne par sa stature. Surplombé par dix lions en mouvement et une étoile dorée fixée sur un pilier de 13 mètres de hauteur, l’ouvrage se donne à voir aux visiteurs. La base est constituée d’espaces verts, d’allées en marbre, d’une piscine décorative avec jets d’eau et éclairages changeants. Le tout dans une barrière sécurisée et sur une superficie de 12 mètres de diamètre. Le monument réalisé par la Communauté urbaine de Yaoundé vient davantage embellir la physionomie de la capitale.

En dehors de la représentante personnelle du chef de l’Etat, cette inauguration s’est tenue en présence de plusieurs membres du gouvernent. Et en présence du gouverneur de la région du Centre, Naseri Paul Bea, de l’archevêque métropolitain de Yaoundé, Mgr Jean Mbarga, et du maire de la ville, Luc Messi Atangana

 

Cameroun tribune

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!