INTERNATIONALPOLITIQUE

[Haïti] Le Premier ministre limoge le procureur demandant son inculpation

 

Bed-Ford Claude, le chef du parquet de Port-au-Prince, a demandé mardi 14 septembre au juge enquêtant sur l’assassinat du président #Jovenel Moïse d’inculper le Premier ministre. Selon lui, Ariel Henry aurait eu des appels téléphoniques avec l’un des principaux suspects du meurtre. Dans la foulée, il a été limogé par le chef du gouvernement.

Lire aussi: Tremblement de terre à Sao Tomé-et-Principe, sueurs froides à en Afrique centrale

Après la mort du président haïtien Jovenel Moïse, abattu chez lui à Port-au-Prince par un #commando armé le 7 juillet, Bed-Ford Claude a adressé une lettre au tribunal de première instance de la capitale mardi. Dans celle-ci, le commissaire du gouvernement — un poste équivalent à celui de procureur —, demandait au juge en charge de l’enquête sur l’assassinat d’inculper le Premier ministre, Ariel Henry.

Lire aussi: Présidentielle annulée au Malawi: De rares décisions similaires dans le monde

Il « existe suffisamment d’éléments compromettants » justifiant de « poursuivre M. Henry et de demander son inculpation pure et simple », écrit Bed-Ford Claude, qui avait déjà convié le chef du gouvernement vendredi à se présenter mardi au parquet. Il avait affirmé qu’Ariel Henry avait eu des conversations téléphoniques avec Joseph Félix Badio, l’une des personnes activement recherchées dans le cadre de l’enquête sur le meurtre de Jovenel Moïse. Ces appels auraient eu lieu quelques heures après la mort du président.

Source: RFI & AFP

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!