SOCIETE

Ville de Douala : Le nouveau régisseur publicitaire fait des remous

Brice Meilo, puisqu’il s’agit de lui ne semble pas faire l’unanimité à ce important poste de responsabilité au sein de la mairie de ville de la capitale économique.

C’est une histoire qui fait beaucoup de bruit actuellement dans la ville de Douala. A quelques encablures du coup d’envoi de la coupe d’Afrique des Nations, il semble que le choix porté par la Mairie de la ville de Douala fait s’avère incompréhensible et cela fait beaucoup jaser. En effet, l’homme qui est désormais aux commandes de la régie publicitaire de la ville est très critiqué pour ces pratiques peu orthodoxes. On se demande bien ce qui se trame et pourquoi le choix de la Mairie s’est tourné vers cet homme nommé récemment par le Maire de la Ville, qui sera chargé de le régulation de la publicité de la ville. cette décision a provoqué un grand vent de protection , on dirait une tempête, un véritable tsunami surtout chez les professionnels du secteur qui connaissent les antécédents de ce personnage considéré comme un véritable charlatan, à cause de ses pratiques peu conventionnelles qui l’ont forgé une réputation d’égout, de véritable poubelle.

BRICE MEILO est le Directeur Général de Quantum A.A et, il est devenu comme par miracle régulateur de la publicité à la Mairie de la ville de Douala. étant une ville porte d’entrée du pays, Douala a pourtant besoin de se parer aux couleurs de l’événement qui se déroulera en terre camerounaise. En effet, du 09 janvier au 06 février 2022, le Cameroun accueille le plus grand événement sportif
Pour réussir ce challenge, la ville a besoin des hommes qu’il faut à tous les postes stratégiques, pas des charlatans.

À la grande surprise des professionnels de la publicité, la mairie de la ville de Douala a mis à la gestion de la régulation de la publicité de la ville un véritable charlatan, quelqu’un qui gère mal. BRICE MEILO est ce charlatan qui perturbe actuellement les professionnels de la publicité au Cameroun. Effectivement, s’appuyant sur ses supposées relations avec la haute sphère administrative, ce gars impose aux régisseurs en publicité de lui verser pour son compte personnel 25% des recettes publiques publicitaire de toute la ville. Il va même jusqu’à vouloir s’imposer auprès des annonceurs alors qu’eux n’en n’ont rien à foutre de lui.

Des pratiques peu orthodoxes qui salissent l’action du maire qui l’a mis à ce poste. Ce n’était pas ce qui était prévu et on ne savait pas que c’est comme ça que la Maire de la ville devait faire comme on dit souvent au Cameroun. En effet, le Dr Roger Mbassa Ndinè au moment de prendre les rênes de la métropole économique avait pris l’engagement de faire d’elle une ville ouverte aux actions de ses fils et filles pour être meilleure. Mais, il a tout gâté avec la nomination de Brice Meilo. Si rien n’est fait rapidement, on risque d’assister à un véritable soulèvement des professionnels de la publicité qui sont mécontents de sa décision.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!