POLITIQUESOCIETE

[Raccordement Autoroute Yaoundé-Douala] Plaidoyer du MINTP au sujet de la sensibilisation des riverains

Examiner les dispositions préparatoires en vue de l’exécution des travaux de raccordement de l’autoroute Yaoundé-Douala à la section urbaine de Yaoundé d’une part et à la Nationale 3 d’autre part, a constitué l’objet de la visite effectuée le 25 juin 2021 par le Ministre des Travaux publics, accompagné du Secrétaire d’Etat et du gouverneur de la région du Centre.

La visite effectuée par le Ministre des Travaux publics s’est focalisée sur deux points principaux: l’achèvement des travaux de l’autoroute proprement dite et sa mise en exploitation. Un accent particulier a été mis sur la mise en exploitation, avec l’aménagement des voies de raccordement, de Boumnyebel au point kilométrique 60 et de la section urbaine au point kilométrique 00. « Il s’agit d’une course contre la montre » c’est en ces termes que le chef de la mission de contrôle s’est exprimé pire marquer son souhait de voir les emprises situées entre la section urbaine de Yaoundé et le point kilométrique 00 de l’autoroute, être libérées. Un planning d’exécution de ces voies de raccordement a été élaboré et les dossiers d’exécution sont disponibles.

Plusieurs scenarii ont été enregistrés et six profils en travers différents selon les besoins de la circulation ont été proposés. Entre Nkolbisson et entrée Cité verte, des sondages ont été menés dans l’optique d’évaluer la portance de la chaussée. Quelques anomalies ont été relevées qui nécessite des travaux sur la chaussée, des zones de stationnement ont été identifiées par ailleurs dans le but d’éviter l’engorgement des véhicules. Le recensement des biens a été effectué sur une partie du couloir de l’autoroute à l’effet d’entamer les travaux. Côté Nationale 3, un profil en travers a été proposé et les ouvrages hydrauliques ont été inspectés. L’entreprise s’est dite prête à entamer des aménagements, avec 90% des études réalisées et en l’attente de l’estimation financière de l’entreprise.

Elle a en outre sollicité la signature de l’avenant relatif à la prise en charge des travaux supplémentaires. Elle a réitéré son engagement à respecter les délais prescrits pour l’achèvement des travaux de cette phase 1 pour se concentrer sur les voies de raccordement.

Parallèlement à cet important aspect de la mise en service de l’infrastructure, le ministre des Travaux publics a apprécié l’évolution générale des travaux, du point kilométrique 40 au point kilométrique 60. Au point kilométrique 40, les travaux se pose de la couche de roulement sont en train d’être achevés. L’entreprise a déployé plusieurs engins appropriés et un approvisionnement en bitume conséquent permet de faire tourner la machine.

Lire aussi: Conférence annuelle: Les 4 priorités du MINTP en 2021 pour la maîtrise des coûts liés aux infrastructures routières

Il ne reste que la couche de roulement dont la mise en œuvre s’effectue en pleine saison des pluies. Au point kilométrique 54+800, l’ouvrage en construction sur la rivière Manyaï est en construction. Globalement, la mission de contrôle fixe la fin des travaux sur l’ouvrage au mois de novembre 2021.

Lire aussi: Autoroute Yaoundé – Douala : tout savoir sur les variations des coûts, la qualité de l’infrastructure et le respect des délais

La mission de contrôle a marqué sa satisfaction pour le payement de tous les décomptes qui étaient restés jusqu’ici impayés.
Le Ministre des Travaux publics pour sa part, a insisté sur les délais et a instruit le recensement des biens mis en cause le long de l’emprise des travaux des voies de raccordement, ce pour le démarrage des travaux. Il a prescrit la pose des balises le long de cet itinéraire pour limiter la perturbation des travaux; le déploiement des campagnes d’information et de sensibilisation des riverains pour une meilleure adhésion au projet d’une part et dans le but d’éviter les agitations sociales d’autre part.

Lire aussi: Commission Spéciale des Contrats de Partenariat pour le projet de construction de l’autoroute Yaoundé-Douala: Le Président désigné

Clarifications Techniques

Les voies de raccordement côté section urbaine de Yaoundé concernent trois sections:
⁃ Point kilométrique 00 de l’autoroute-ancienne Nationale 3 sur un linéaire de 1,2km. Sur cette section, il est prévu un revêtement de 5cm en béton bitumineux, 20cm en grave non traité et 25cm en grave lateritique;
⁃ Ancienne Nationale 3-Nkolbisson où il est prévu l’aménagement d’une chaussée faite de 10cm de EME (caractéristique du Beton bitumineux), 20cm en grave non traité et 25cm de grave lateritique;
⁃ Nkolbisson-Cité verte, avec une chaussée constituée de 10cm EME, 25cm de grave non traité et 25cm en grave lateritique.Par ailleurs, un ordre de service de démarrage des travaux a été notifié à l’entreprise le 25 juin , pour le démarrage des travaux d’aménagement sur l’itinéraire PK00- Cité verte, nous renseignent les responsables au Ministère des Travaux Publics.

 

Source: CELCOM MINTP

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!