CULTURESOCIETE

[Littérature] Danielle TJEGA décrit les réalités sociales dans son recueil poétique « Ode d’une enfant noire »

Premier ouvrage de Danielle Ange DJUIGNE TJEGA publié aux Éditions de MIDI, il est le miroir de notre quotidien bien au delà des considérations culturelles. La jeune écrivaine, a voulu montrer la réalité augmentée par les vicissitudes de notre existence et l’impératif du discernement. « Ode d’une enfant noire » jette en effet un pavé dans la mare, à travers une plume dotée de simplicité et d’une incroyable maturité à dessiner ce qui nous entoure. 

 

Le titre est assez évocateur et se veut le prisme chatoyant de belles leçons de vie. À travers cette oeuvre poétique, artistique de 54 pages, il donne le ton. La première de couverture dénote clairement d’une opposition, sinon d’un croisement entre le jour et la nuit, matérialisé ici par deux lunes qui se juxtaposent, avec des étoiles qui scintillent. Comme pour marquer de l’inaltération de la pensée humaine quelque soit son origine. Les nuages moins épais dans un fond sombre(bleu nuit), et du jaune sont le reflet même de l’état d’esprit positif malgré les tempêtes.

Lire aussi: [Littérature] Abakar Ahamat procède à l’autopsie des avantages d’agents publics dans son nouvel ouvrage « Le Fameux Article 2 »

La poésie est un moyen pour le poète d’extérioriser ses sentiments, notamment par le biais du lyrisme. Elle lui permet d’exprimer ses émotions, sa sensibilité, son intimité entre autres.

« (…) Tu es l’origine de toute oeuvre humaine, Ô mon école flamme de ma souffrance, je m’efforce à te rechercher, à t’aimer, et à te connaître, T’es le flambeau de notre univers » (…) Dit-elle dans son premier poème intitulé « École ». L’auteure donné l’importance de l’éducation moderne et même au sein du caucon familial, pour pouvoir s’affranchir d’un certain nombre de préjugés.

De plus, Danielle se met dans la peau d’un acteur du vécu (textes à la deuxième personne du singulier) en désarmant la nature humaine qui se veut ondoyante à travers les poèmes « Mon égo », « Ami d’enfer » ou encore « Blessé d’amour ». L’auteure va plus loin dans une conjugaison de spiritualité, dans « L’Éternité » ou « Vie planétaire ».

 

« Tant de souffrance, tant de maux, qui viendra me libérer dans la douleur de mon existence (…)  » Souligne t’elle dans un extrait poétique « Douleur de mon existence ».  Elle se disait que le monde l’aimait bien, mais qu’elle semblait dépassée par les cruautés quotidiennes.  Aussi jeune qu’elle l’est, Danielle parvient déjà à percevoir les anticoches de la vie, sur son enfance, son entourage, ses rêves, ses ambitions. Dans ce recueil de 25 poèmes, l’auteure se livre à un exercice marquant  par l’expression de l’amour, du deuil, de la colère, de la nostalgie, du chagrin, de la peur,  du temps qui passe, que l’on trouve à toutes les époques mais particulièrement chez les poètes camerounais tels Emmanuel Moukouri, Édouard Kinguè, Patrice Kayo, ou encore chez des romantiques français tels Vigny ou Musset. Il s’agit la plupart du temps bien sûr d’une poésie lyrique mêlée à de la poésie engagée, préfacée par la critique littéraire Josée MELI.

 

On pourrait décréter qu’un poète n’est autre qu’un écrivain rédigeant des poésies. Mais ce même poète, qui a connu une place et un rôle différent selon les époques en Afrique, à qui on prête les instruments lyriques et la richesse des mots, révèle sans doute un être doué de sensibilité, vecteur d’une vision profonde et au plus proche de la vérité du monde qu’il observe. C’est le cas de Danielle TJEGA, élève en classe de Terminale C, jeune camerounaise tombée amoureuse des lettres. Un ouvrage que je vous recommande de lire et d’adopter comme « chapelet » littéraire de chevet, disponible dans les espaces marchands aux Éditions de Midi.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!