ECONOMIEPOLITIQUE

[Développement Local] Commune de Makak: Réception du Bac de Malombo

Le Secrétaire d’État auprès du Ministre des Travaux Publics chargé des Routes Armand NDJODOM, s’est rendu le 30 juin 2021 à Malombo, afin de prendre part à la réception du bac de Malombo dans le Nyong et Kelle destiné au franchissement fluvial. Les autorités administratives et municipales de Makak, et les populations ont pris part à un essai de pilotage du bac de Malombo qui dessert le fleuve Nyong par Makak dans le Nyong et Kelle Région du Centre. Information donnée par Le Ministère des Travaux Publics.

Après un premier passage, l’on a pu constater que la durée de la traversée chrono sur le fleuve est de 4 minutes; une satisfaction pour le 2ème adjoint au Maire de Makak Madame Bakina née Ngo Mica Yombe: « Nous avons vu le bac, il est fonctionel les autorités ont assisté à son essai, nous sommes satisfaits d’autant plus que cette infrastructure vient limiter les accidents. Il fallait contourner par Olama pour éviter tout risque ».

Un satisfecit partagé par Armand NDJODOM, le Secrétaire d’État auprès du Ministre des Travaux Publics, qui a instruit la formation sans délai du personnel de la Mairie qui va hériter de l’exploitation du Bac. Il a par ailleurs recommandé que la limitation du tonnage des véhicules à 17 tonnes.
Bien que désormais opérationnel, quelques réserves ont néanmoins été formulées : le problème d’amarrage (accostage) du bac sur le quai; le platelage ( madrier utilisé pour le platelage sont de faible épaisseur et laisse des grands espaces); la vérification des diamètres des câbles ; la signalisation sur la limitation du tonnage des véhicules.

En réaction, M. Mofoh Ivo le chef d’entreprise, se veut rassurant: << _le marché prévoit une période de garantie d’un an, nous avons une semaine pour effectuer les réglages des réserves émises. Donc nous sommes toujours engagés sur le projet de réhabilitation pour veiller au bon fonctionnement du bac, on doit former le personnel de la Mairie pour la suite_ .>>

Lire aussi: [Conjonctures au MATGÉNIE] Concertation des acteurs autour du MINTP pour une sortie de crise

Notons que le bac est passé d’un équipement mécanique à un équipement électrique qui fonctionne à l’aide d’un groupe électrogène de 55 KVA.

Source: CELCOM/ MINTP 

Lire aussi: [Suivi des Infrastructures routières] Le MINTP en visite d&rsquo;évaluation dans la Région du Sud

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!