ECONOMIETECHNOLOGIES

[Cameroon Digital Boost Acte 2] Le virage numérique en priorité

Tous les pays africains n’en sont pas au même stade en matière de transformation numérique. Les pays les plus en avance sont l’Afrique du Sud, le Nigéria, le Kenya et le Ghana, loin devant les pays francophones comme le Sénégal ou la Côte d’Ivoire. Le Cameroun via sa diaspora envisage une transformation de l’écosystème numérique d’où le Cameroon Digital Boost édition 2, mis en place par Samuel Ervé Mandeng, entrepreneur camerounais résident au Canada. 

Dans tous ces pays, les innovations numériques servent des besoins très concrets et adaptés aux réalités locales. Il s’agit par exemple de développer des solutions de livraison des biens commandés en ligne par des personnes sans adresse postale, ou encore de réaliser des transactions financières sans compte en banque ni carte de crédit. À ce titre, la téléphonie mobile a transformé le continent.

Les participants au rendez-vous

Samuel Ervé Mandeng dans son propos liminaire, Promoteur de l’évènement Cameroon Digital Boost, en remerciant l’assistance de sa présence a souligné sa volonté/ambition d’inspirer la jeunesse pour qu’elle puisse embrasser des opportunités via le digital.

 

La transformation digitale représente aujourd’hui pour le Cameroun une énorme potentialité de croissance et de développement (50.000 emplois créés entre 2017 et 2020, avec une participation au PIB de 5 à 10% dans la même période), le pays a mis en place une vision / plan stratégique pour le développement de l’économie numérique « Cameroun numérique 2035 », cette dernière a pour vision de faire du Cameroun un pays numérique.

Pr Justine DIFFO, Promotrice Doing Business, PCA ART

Pr Justine Diffo, PCA de l’Agence de Régulation des Télécommunications a tablé sur les solutions camerounaises proposées à l’étranger qui ont obtenu des gratifications internationales, tout en déplorant la contingence du financement des startups qui généralement ont des projets magnifiques. Pour cette deuxième édition, de nombreuses figures diasporiennes participent en présentiel et virtuellement parmi lesquels Maka Kotto (Canada), Dr Ngon NGUE(Canada), Dieudonné BITONDO (Cameroun) entre autres.

Dr Jean Louis BENAE

Le Dr Jean Louis BENAE, médecin à Dallas(USA), qui a mis en place BRAINS FOUNDATION, est présent pour représenter la nouvelle formule du Cameroon Digital Boost dans le sillage d’un partage de services, de formations avec les médecins camerounais et autres professionnels de la santé. Au micro du Quatrième Pouvoir il souligne que régulièrement il fait des déplacements vers le Cameroun et d’autres pays, pour distribuer des médicaments et autres divers.

Pr Lambert SONNA MOMO

En marge, Pr Lambert BONNA MOMO camerounais résident en Suisse, a quant à lui présenté sa formule d’empreinte numérique à travers les veines du doigt pour résoudre les difficultés d’inscription au sein des universités étrangères, résoudre les différends fonciers, les transactions bancaires et des dossiers médicaux notamment. Des révolutions technologiques qui peuvent changer la vie et le quotidien des citoyens camerounais et du monde.

Lire aussi: Rencontre business : des produits made in Cameroon en exposition au Douala Grand Mall

Lire aussi: [Cameroon Digital Boost] L’industrie numérique en ligne de mire pour l’acte 2

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!