ECONOMIE

Appui : une convention signée entre la Chambre de commerce et le FAGACE afin de financer les PME camerounaises

Les PME constituent en moyenne 80 % du tissu économique camerounais. Malgré cette forte présence, il reste un fait indéniable. L’accès aux financements. « Nous avons signé un mémorandum d’entente  qui permet à la Chambre d’apporter son concours à la garantie des fonds qui seront accordés aux PME. La plupart des gros problèmes que nous avons  dans notre pays, c’est souvent le financement des petites et moyennes entreprises par les banques classiques. Et ce financement parfois quand il a lieu, ce sont des financements court-terme. Et avoir un financement long terme, c’est souvent très compliqué », relève Christophe Eken, président de la Chambre de commerce.

Pour solutionner ce problème à leur niveau, la Chambre de commerce et le  Fonds africain de garantie et de coopération économique (Fagace) ont uni leurs compétences depuis le 22 juillet 2021. « Nous avons signé cette convention pour permettre aux petites et moyennes entreprises dans notre pays de pouvoir bénéficier des garanties que le Fagace peut accorder à ces entreprises. La Chambres joue donc un peu le rôle d’un pont entre Fagace et les banques classiques de notre pays », explique le président de la Chambre de commerce.

Le Fagace dévoile deux types de garanties qu’il met à la disposition des  banques pour pouvoir impulser l’accompagnement des petites et moyennes entreprises, les moyennes entreprises et même des grands projets structurants. Le premier type, c’est la garantie portefeuille. au niveau du Cameroun par exemple, cette une institution financière internationale spécialisée dans la promotion des investissements publics et privés travaille en collaboration avec des banques. Celles qui en font la demande reçoivent déjà une ligne de garantie portefeuille qui leur permettra de pouvoir accompagner « efficacement » les projets des petites et moyennes entreprises.

Le second aspect, c’est les garanties individuelles qui concernent des montants beaucoup plus importants pour le développement des grandes entreprises, des grands projets structurants. Pour ce type de garanties, l’on s’adresse directement à la banque et elle va solliciter le Fagace pour l’accompagnement. La Chambre de commerce devient donc un maillon incontournable de l’écosystème financier car dans celui-ci, le Fagace a des partenaires comme la Chambre de commerce qui encadre les investisseurs, qui les structure, les coache. « Nous invitons donc tous les porteurs de projet de notre pays, qu’ils soient grands, qu’ils soient petits, qu’ils soient moyens, à venir nous voir, à s’adresser à la Chambre pour que nous puissions ensemble étudier son dossier, de pouvoir le présenter à la banque et aussi bien au Fagace pour qu’ils puissent bénéficier de crédits longs termes », suggère Christophe Eken.

Le Fagace a été créé le 10 février 1977 à Kigali lors de la conférence des chefs d’Etats de l’Organisation commune africaine et malgache (Ocam). Son siège est situé à Cotonou au Bénin. Aujourd’hui, cette institution compte 14 pays membres parmi lesquels le Burkina Faso, la Centrafrique, la Côte d’Ivoire, le Sénégal, la Mauritanie, le Tchad et le Cameroun.

Depuis l’adhésion du Cameroun au sein de cet établissement en 2006, l’institution lui apporte un soutien constant doublé d’un appui multiforme. Ainsi, en 15 ans de partenariat, plus de 90 milliards de FCFA ont été mobilisés en faveur de 108 projets de développement dans le pays, mais plus en faveur du secteur public.

D’après Basile Tchakounté,  conseiller principal du directeur général du Fagace, il y a encore de belles perspectives en termes de retombées pour les PME et PMI camerounaises.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!