POLITIQUESOCIETE

[CovidGate au Cameroun] L’Honorable Nourane Fotsing hors de cause!

Le scandale managérial autour de la gestion des fonds Covid19 a encore de beaux jours devant lui. Cette fois ci, la député du PCRN Wouri-Est, a fait l’objet d’un lynchage non fondé sur les réseaux sociaux vis à vis des marchés publics virtuels auxquels une certaine opinion lui attribue des connexions.

Livrée à la vindicte populaire, la représentante du peuple a su garder son sang froid dans ce dossier. Dans un premier temps, les lanceurs d’alerte se posent sur l’attribution d’un marché d’approvisionnement de matériel médical à l’entreprise CTEC Sarl d’un montant de 75 millions, dont le responsable est Aristide Bounah. Aucune trace matérielle de la députée dans ce marché qui a été livré et réceptionné par le Ministère de la santé publique. Bien plus encore, le nom de son époux n’apparaît nulle part sur les documents et bat en brèche les théories complotistes des langues pendantes.

Nourane victime de son aura numérique?

De plus, le premier Rapport de la chambre des comptes ne mentionne aucunement la député ni l’un de ses proches dans le processus d’acquisition des marchés liés au COVID19. Selon des rumeurs qui circulent, elle aurait travaillé à l’époque à Global construction. Après vérifications de notre rédaction, elle a plutôt travaillé à Global Service qui fait le transit et transport et non la construction.

Première fille de son père, La députée n’est de loin ni de près liés à Monsieur Moluh kouoto, actuel Directeur général de Global Construction. Jointe au téléphone, Nourane Fotsing rétorque: « Certainement quelques affabulateurs des réseaux sociaux qui ont pour unique objectif de nuire à mon image puisque je ne suis ni de près ou de loin liée au Covidgate ». Sa rencontre avec le Ministre de la santé Manaouda Malachie, tient lieu des activités parlementaires régulières dans le sillage du contrôle de l’action gouvernementale qu’ils exercent étant en fonction, au service de la Nation.

Il y’a lieu de rappeler que L’honorable Nourane fait parti de ces députés ayant pris le taureau par les cornes dans la lutte contre la pandémie du Covid-19 avec le lancement d’un plan National de riposte autorisée par arrêté ministériel numéro ARRÊTÉ MINISTÉRIEL  N°00026/A/MINAT/DSP/LDSP DU 27 MAI 2020 .
Son action consistait donc à distribuer gratuitement 100.000 masques , sceaux et gel hydroalcoolique aux populations de WOURI EST , et d’autres zones du Cameroun. Action saluée à l’unanimité par la classe politique camerounaise. Pour ces nombreuses actions, elle a d’ailleurs été élue Femme politique de l’année 2020. Fort de ce succès, des apprentis sorciers se livrent à une chasse contre une parlementaire qui n’est pourtant pas impliquée ni de près ou de loin, dans la distraction des 180 milliards de FCFA, fonds dédiés au Covid19.

Lire aussi: Mémoire: Le PCRN rend hommage à Ndam Njoya à Foumban

Lire aussi: [NOURANE FOSTER] Quand les réseaux sociaux se transforment en opportunité

Lire aussi: Nourane Fotsing : « Ce n’est pas pour rien que l’immunité parlementaire existe »

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!