SPORT
A la Une

CAN 2022: Pourquoi la cérémonie de tirage au sort a été reportée ?

« Une guerre économique sous fond de néocolonialisme opposant deux cabinets événementiels, le Cocan, la Caf et la FIFA » serait selon un confrère, la véritable raison du report du tirage au sort de la prochaine coupe d’Afrique des Nations.

 

Dans un communiqué publié il y a quelques jours, la CAF avait évoqué « des problèmes de logistique liés au Covid » pour justifier le report de la cérémonie du tirage sort de la CAN 2022 prévue au Cameroun. Mais selon un confrère de Jeune Afrique, Franck Foute, il n’en est rien.

Il s’agirait d’un conflit opposant le COCAN, la CAF et la FIFA sur le choix du prestataire technique chargé d’organiser la cérémonie de tirage au sort et les matches d’ouverture et de clôture de la compétition. Selon Franck Foute, « le Cocan a acquis pour le compte du Cameroun du matériel de sonorisation de dernière génération en prélude aux cérémonies de tirage, d’ouverture et de clôture de la CAN« . Et comme pour le denier CHAN, le cabinet français Leap creative Studio, partenaire du Camerounais EasyGroup devrait se charger de la gestion du matériel pour les différentes cérémonies. « Les deux entreprises étaient même déjà  intégré aux réunions de la CAF et du Cocan et son plan de cérémonie avait été validé », précise Franck Foute.

C’était malheureusement sans compter sur la nouvelle administration de la CAF qui selon toute vraisemblance, est dirigée depuis Zurich avec le nveau SG Véron Mosengo Omba au centre du jeu. Sinon comment comprendre que lors de la dernière mission d’inspection de la CAF, 12 membres de la FIFA étaient membres de la délégation, parmi lesquels Collins Smith, event officer de la FIFA ? s’interroge le journaliste, très introduit à la CAF. « Et c’est juste après cette visite que la CAF a décidé de proposer une autre entreprise pour les différentes cérémonies. Il s’agit de l’agence de publicité Angelini design basée à Rome, et donc le propriétaire est un italo-suisse comme le patron de la FIFA Gianni Infantino » affirme notre confrère dans sa sortie sur Twitter.


Ayant fait un tacle à la dernière minute pour arracher le tirage, Angelini demande plus de temps et une rallonge budgétaire. Le Cameroun via le Cocan a tenté de s’y opposer. Mais la FIFA qui possède l’intégralité des droits médias et marketing de l’ensemble des 54 fédérations africaines est le vrai boss. Et le Cameroun n’avait d’autres choix que d’accepter Angelini et le report. La FIFA/CAF refuse d’assumer ce hold-up qui aurait permis d’impliquer la seule entreprise ayant des salariés Camerounais dans l’affaire et parle plutôt de la Covid-19.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!