ECONOMIE

SYLVESTRE MAGLOIRE TAMO : « la dynamique entrepreneuriale ne saurait être impulsée sans la réforme du système fiscal »

Le président directeur général de Wisdom International jette un faisceau de lumière sur l’entreprise qu’il manage. Titulaire d’un MBA en management des organisations et jurisconsulte, ce créateur de richesse passe au crible l’univers fiscal camerounais.

Présentez-nous la genèse de votre entreprise…

Wisdom international naît de ma volonté d’accompagner, de soutenir et de soulager les personnes vis-à-vis des contraintes et des difficultés liées à l’acquisition foncière mais également permettre aux tiers à travers le coaching et la formation d’éveiller leur potentiel et de se réaliser. Wisdom international voit ainsi le jour en aout 2019.

 Quelles ont été vos motivations principales ?

Les principales motivations pour moi ont été la simplification des procédures et la réduction des délais en matière immobilière mais aussi et surtout l’accompagnement des personnes à travers la formation et le coaching à la définition de leur mission de vie et à leur réalisation. Notre adaptabilité nous a permis de gérer la transition entre le travail au bureau et le travail à distance. Notre flexibilité nous a conduit au développement de nouveaux produits à forte valeur ajoutée et à l’utilisation optimale de la communication digitale pour la promotion de nos différents services.Toutefois nous avons stratégiquement adopté des attitudes et des aptitudes qui nous ont permis de sortir la tête haute de la crise. Notre adaptabilité nous a permis de gérer la transition entre le travail au bureau et le travail à distance. Notre flexibilité nous a conduits au développement de nouveaux produits à forte valeur ajoutée et à l’utilisation optimale de la communication digitale pour la promotion de nos différents services. Notre confiance nous a permis de mieux mesurer les impacts de la crise et d’anticiper sur les répercutions tant en interne qu’en externe.

Quels sont à ce jour les acquis de Wisdom International ?

Nous sommes à ce jour membre du GICAM, membre de la Chambre de Commerce, d’Industrie et de l’Artisanat du Cameroun et acteur majeur dans la société à travers nos programmes de formation (PDf) et nos diverses actions bénévoles. Nos acquis à ce jour sont le fruit d’une ressource humaine jeune et dynamique, d’un vaste réseau de partenaires tant sur le plan local qu’international, mais aussi et surtout d’une volonté commune et partagée de réussir.

En quoi Wisdom International se démarque-t-elle des entreprises concurrentes ?

De manière simple nous pouvons dire sans risque de nous tromper que Wisdom international se démarque essentiellement à travers ses valeurs : la transparence. Nous faisons ce que nous disons. La célérité. Nous respectons de manière scrupuleuse nos délais. L’intégrité. L’honnêteté guide nos actions. La sécurité. Nous préservons vos investissements.

Sur quels piliers repose à ce jour Wisdom International ?

A ce jour, Wisdom tient sur sa capacité à répondre de façon prompte et efficiente à toute sollicitation qui incombe à son champ d’activité. Notre professionnalisme, notre dynamisme, notre proactivité et surtout notre capacité à s’adapter à notre environnement constitue notre socle. Je pourrais d’ailleurs penser que ces attributs ont fortement contribué à mon obtention du PRIX DE L’EXCELLENCE MANAGERIALE EN 2020, décerné par le réseau des journalistes d’investigation.

Quelles sollicitations formuleriez-vous à l’endroit des institutions étatiques pour l’assainissement du milieu des affaires au Cameroun ?

Pour nous la dynamique entrepreneuriale ne saurait être impulsée sans la réforme du système fiscal qui, actuellement est une grosse épine aux pieds des entrepreneurs. D’autres part nous sollicitons un accompagnement réel de l’Etat à travers ses mécanismes de subvention mais aussi des concours octroyés aux entrepreneurs à travers ses institutions financières à l’instar de la Banque des PME-PMI qui devrait relever à travers des financements ponctuels et permanents le secteur dont elle porte le nom.

A lire aussi ME Sylvestre Magloire TAMO TCHUIMBOU, CEO WISDOM International :Ce qui compte dans l’immobilier, c’est la sécurité des investissements

Quelles sont vos perspectives à court, moyen et long terme ?

A court terme, nous envisageons des restructurations fortes. Une redéfinition de nos objectifs afin d’aborder avec plus de sérénité le nouvel exercice. A moyen terme, nous souhaitons être l’interlocuteur par excellence en matière immobilière au Cameroun et auprès de la diaspora. Nous comptons aussi mettre un point d’ordre sur les développements de partenariats à l’international pour être plus compétitif s’agissant de notre département Bâtiments et travaux publics (BTP) sur le plan local. À long terme nous souhaitons mettre sur pied un fichier national des disponibilités foncières assorti d’une application mobile ; développer une unité de production industrielle de matériaux de construction avec les produits locaux, être première entreprise immobilière digitale dans la sous-région.

Vous qui êtes considéré comme un modèle de réussite, au regard de vos prouesses entrepreneuriales, mais également de votre implication en tant qu’ acteur social, quels conseils pouvez-vous donner à la jeune génération en manque de repères ?

A la jeune génération, ce que je peux lui prodiguer comme conseil, c’est de rêver grand mais aussi et surtout de passer à l’action. ’’Demain c’est maintenant ‘’.

Propos recueillis par A.O

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!