ECONOMIE

Infrastructures : 3,5 milliards de FCFA pour la construction de B’ssadi galleries, un espace commercial

B’ssadi galleries s’étend sur une superficie de 1476 m². Situé à Bonamoussadi un quartier huppé de la capitale économique du Cameroun- le challenge de l’investisseur est de donner à la population environnante estimée à un million un espace où elle peut tout avoir.

Des surfaces marchandes aux restaurants en passant par des cadres de loisirs et de bien être pour enfants et adultes, B’ssadi galleries-dont Société Civile Immobilière (SCI) est l’entreprise mère- entend offrir à ses clients tous les services que l’on pourrait trouver dans un espace à la dimension d’un grand mall. « Nous avons constaté que beaucoup de compatriotes optent pour les logements. Et comme le chef de l’Etat promeut les investissements locaux, nous avons voulu que l’économie locale ait une base. Nous avons décidé de faire autrement, en regroupant les professionnels divers au même endroit afin que les gens s’auto attirent les clients », explique Clauvis  Kontcheu, la figure de proue de cet investissement dont les travaux s’achèvent avant décembre prochain.

La construction de cette infrastructure a nécessité 3,5 milliards de FCFA. « Mais il y a un cabinet qui fera un audit à la fin complète des travaux pour que nous ayons le coût exact », confie le promoteur.

Debout sur quatre étages armés de 64 caméras de surveillance et un système alarme incendie puissant, la bâtisse compte 115 galleries marchandes modulables. Ces espaces comptent 8m² pour certains et 930m² pour d’autres. Des indiscrétions, 260 millions de FCFA ont été dépensés pour équiper la salle de sport comprise ici.

Cette géante boutique multi options dispose de restaurants, un manège pour adultes pouvant accueillir 16 clients qui apprécient des sensations fortes. « Du manège pour enfants à celui pour adultes, les matériaux sont ceux qui ont le certificat de l’Union européenne », souligne le promoteur.

B’ssadi galleries pourra générer 50 emplois indirects et plus d’une soixantaine indirects. « Pour l’heure nous n’avons pas encore le regard tourné hors du Cameroun. Il faut d’abord consolider le premier pas, tirer des leçons, avoir de l’expérience et dupliquer ce qui est fait à Bonamoussadi, démarrer le prochain pas à Yassa (sortie Est de Douala) où nous allons avoir Yassa Galleries, qui s’étendra sur 7000 m² », confie Clauvis  Kontcheu.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!