SOCIETE

Gastronomie : Escapade gourmande au festival des Saveurs

La première édition s’est ouverte hier à Yaoundé et met en avant la diversité culinaire du Cameroun et du monde jusqu’au 29 mai.

Un voyage culinaire. C’est ainsi que Marie-Thérèse Atedzoe Owona, commissaire du Festival des Saveurs du Cameroun et du monde présente l’événement qu’elle organise sous la houlette de La Chaîne des restaurateurs pour la promotion du patrimoine et de la cuisine camerounaise (Crespac). L’événement a déjà connu deux événements majeurs. Le diner des chefs le 22 mai et surtout la conférence de presse du 19 mai au Palais des congrès. Une cérémonie médiatique qui a permis à l’équipe du Festival des Saveurs du Cameroun et du monde de présenter les grandes articulations de ce rendez-vous d’innovations gastronomiques. « Gastronomie camerounaise : vecteur de rayonnement international », a été choisi comme thème du festival. Lequel se tient depuis hier et jusqu’à aujourd’hui au Bois Ste Anastasie et du 27 au 29 mai au Palais des congrès

« Le Cameroun, Afrique en miniature, présente une diversité culinaire unique en raison des différences géologiques, géographiques et ethniques. De nombreux plats de notre pays se sont développés au point d’être reconnus au niveau international. Qui de nous ne raffole pas du ndomba de viande, du nnam ewondo, du sanga, de l’okok, du ndolé, du mbongo tchombi, du eru, du achu, du kondrè de chèvre, du koki, du couscous de maïs ou de sorgho ? », s’interroge l’une des doyennes de la cuisine camerounaise

Le Festival des Saveurs du Cameroun et du monde se célèbre autour d’activités phares comme : la course des garçons de Café, la cérémonie d’ouverture et d’un symposium le 27 mai au Palais des congrès et une soirée de gala le 29 mai.

« Nous sommes dans une démarche d’innovation. Une dynamique d’extension. Depuis 1994 en 14 éditions, le Crespac a organisé La Nuit des restaurateurs. L’objectif à l’époque était de fédérer l’action des restaurateurs camerounais. Aujourd’hui, nous affichons des ambitions internationales d’où la nouvelle domination du Festival de Saveurs du Cameroun et du monde », explique MarieThérèse Atedzoe Owona

De ce fait des chefs étrangers sont annoncés à Yaoundé. Il s’agit de : Euphrasie Mbamba, chocolatière belge d’origine camerounaise, Pierre Mirgalet, le meilleur ouvrier de France chocolatier, de Ryon Emmanuel, champion du monde de pâtisserie 1999, Daniel Mercier, président de « Chocolatiers engagés ».

 

Lee Jour N° 3425

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!