SOCIETE

DIALOGUE DES CULTURES : L’incessant plaidoyer de Ndeffeu’euh La’ndjap

Il est notable à la Cour Royale de la Chefferie Bameka. Il ne s’est jamais déconnecté de ses racines, malgré les milliers de kilomètres qui le séparent de la terre de ses ancêtres. Il est un féru de la culture qui, pour lui reste le socle granitique de tout développement harmonieux des peuples.

Le peuple Bameka est réputé très attaché à sa culture. Certains pourfendeurs vont même jusqu’à qualifier de magiciens les filles et fils de  Feuh Kah, tellement ils sont attachés aux pratiques ancestrales. Mais ce qui est davantage curieux chez certaines gens de Bameka c’est leur inexplicable encrage aux valeurs coutumières au fur et à mesure qu’ils s’éloignent physiquement du terroir. Même l’insulte du temps, encore moins les rides qui assez souvent leur rectifie le portrait, ne parviennent à infléchir ce principe séculaire. Sébastien Talla fait partie de ces inconditionnels disséminés de par le monde qui, sans corde au cou ni fil à la patte se sont constitués AMBASSADEURS DE LA CULTURE africaine. Il n’a d’ailleurs jamais remis en cause sa dévotion au garant des valeurs traditionnelles du groupement qui l’a vu naitre. Le Feuh des Bameka Sa Majesté Takoukam Jean Raymond.

Nonobstant la distance qui le sépare du berceau de ses ancêtres, il est toujours présent lors des grandes manifestations culturelles. Si ce n’est physiquement, tout au moins spirituellement.

Tout récemment encore en regardant un documentaire produit par une chaine de télévision locale dans  un programme dénommé Cameroon Vision, les téléspectateurs ont été particulièrement fascinés par le commentaire y relatif, que Ndeffeu’euh La’ndjap brodé depuis les Etats-Unis d’Amérique. En effet il s’est agit d’une délégation de notables Bameka envoyée par le Feuh Takoukam Jean Raymond dans le Centre du Cameroun, plus particulièrement à Sessekou, arrondissement de Nkolmetèt dans le Centre. Ladite mission amenée par l’autre inconditionnel de la culture à Bameka Sa dignité Mbè Ndeffeu Pokam Ndé Thomas Bruno, a fait sensation chez les peuples de la forêt. Tout en saluant le dialogue des cultures qui sous-tend les relations entre les deux peuples frères cet ambassadeur de la culture camerounaise n’a pas tari d’éloges à l’endroit de la tradition africaine et de ses acteurs.

« La culture africaine est une et une seule, il n’ya pas de pluralité de culture africaine. Elle diffère juste en fonction des pratiques faites par chaque peuple, chaque ethnie, surtout qu’il existe de petites particularités qui font la différence entre nos langues. Le chercheur historien Dibombari Mbock de nationalité camerounaise nous renseigne que toutes les langues africaines sont les mêmes. Sauf que, à la base il existe quelques nuances qui font la particularité chez chaque peuple. La petite différence se situe juste au niveau de la consonance. Nous ne devons pas voir en nous des différences qui n’existent que dans l’esprit. Et nous devons célébrer notre unité dans la diversité, cela chaque jour, être fier de nos origines. » A tenu à marteler cet exégète de la culture negro africaine. Pour lui, le terme village planétaire au propre comme au figuré devrait symboliser ce cadre où chaque peuple est appelé à apporter du sien pour la construction de ce grand monument, symbole de son  l’identité, reflet de l’universel.

Rappelons ici que l’auteur camerounais Dibombari Mbock est un écrivain africain aguerri. Banquier de métier, il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur l’Histoire ancienne des peuples du Continent Noir. Il mène actuellement des recherches sur le rayonnement culturel des peuples de la Valée du Nil.

Revivons ensemble ci-dessous dans un des reportages signé Cameroon Vision, ces moments forts de la mission royale que Feuh Takoukam a envoyée à Nkolmetèt dans la région du Centre.

-Par Thomas Tankou-

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!