ECONOMIELIFE STYLE

[USA] Le rappeur P.Diddy dénonce l’exploitation de la culture noire par l’économie américaine

P. Diddy a dénoncé dans une lettre ouverte sur sa plateforme REVOLT l’exploitation de la communauté noire par les grands groupes américains. « Ce sont les mêmes pieds de ces sociétés qui se tiennent debout à nos côtés et qui nous écrasent le cou », écrit-il en préambule. Pour démontrer son propos, il décrit ses rapports professionnels avec General Motors, qui achète des espaces publicitaires sur son site.

 

 

se fait des milliards de dollars chaque année sur le dos de la communauté noire. Exposer l’historique des refus de GM à investir de façon équitable dans les médias détenus par des noirs n’est pas de la diffamation, c’est montrer la façon dont GM et bien d’autres annonceurs nous ont toujours traités », explique-t-il.

Ce n’est pas la première fois que General Motors est épinglée par les médias américains détenus par la communauté noire. NBC News rapportait le mois dernier que Mary Barra, PDG de l’entreprise, n’avait pas répondu à la demande de plusieurs médias afro-américains pour s’entretenir avec elle « pendant une heure sur Zoom » afin de discuter d’un partenariat équitable qui « bénéficierait autant à General Motors qu’aux consommateurs afro-américains ».

Les chiffres

P. Diddy affirme également que « en 2019, les marques ont dépensé 239 milliards de dollars en publicité. Moins de 1 % de ce montant était investi dans des médias détenus par des noirs. Sur les 3 milliards de dollars que General Motors dépense en publicité, nous estimons que seulement 10 millions ont été investis dans des médias détenus par des noirs. Comme les autres entreprises américaines dans leur ensemble, General Motors nous dit de nous asseoir, de la fermer et d’être heureux avec ce qu’on a », ajoute le rappeur.

Face au backlash, General Motors a promis la semaine dernière, d’augmenter son investissement publicitaire à « 8 % d’ici 2025 » dans les médias afro-américains. Pas assez,

selon P. Diddy, qui rappelle que la communauté noire aux Etats-Unis représente « 14 % de la population et dépense 1,4 trillions de dollars par an ». L’homme d’affaires demande à ce que cesse le « manque de respect » et que les entreprises américaines « réinvestissent un pourcentage équitable ». « Si la communauté noire représente 15 % de vos revenus, les médias détenus par des noirs devraient recevoir au moins 15 % des dépenses publicitaires », demande P. Diddy, qui les met également en garde de boycotter leurs produits. Et de conclure : « Si vous nous aimez, payez-nous ! Pas avec un investissement symbolique. Pas avec une association caritative ou une donation ».

Source: 20 minutes.fr

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!