INTERNATIONAL

Société : L’époux n’est plus le chef de la famille au Gabon

Selon un projet de loi adopté mardi par le conseil des ministres, le code civil au Gabon est modifié afin de promouvoir l’égalité entre les sexes ce qui dépouille l’époux de plusieurs prérogatives que lui conféraient l’ancien code.

Parmi les avantages que l’époux perd suite à cette modification, il y a son rôle de chef de famille. Il perd également le monopole de l’administration légale des biens d’un mineur non émancipé pour le remplacer par un exercice commun.
Le mari perd aussi le choix de la résidence familiale pour en faire un choix commun. Une autre disposition supprime l’obligation de notifier au mari par la banque, l’ouverture d’un compte et la balance débitrice de celui-ci par la femme pour les remplacer par un principe égalitaire, en modifiant la disposition qui incombe au mari sur les charges du mariage.

La réforme porte également sur l’augmentation des droits du conjoint survivant et des nouvelles dispositions concernant le divorce.

Pour le cas du divorce, les réformes suivantes sont apportées : l’inscription dans le code civil des critères identiques pour la femme et l’homme pour qualifier l’adultère qui demeure une cause de divorce ; le cas de l’abandon établi comme un cas de divorce pour faute et aménager le cas échéant la présomption de filiation ; l’inscription dans les cas de divorce pour faute tout fait de violence domestique établi à l’égard d’un conjoint ; l’instauration du divorce par consentement mutuel, avec ou sans l’intervention du juge, en permettant de désencombrer les tribunaux et simplifier les divorces non contentieux.

Le projet met fin à l’obligation d’obéissance de la femme.

Ces dispositions ne sont pas cependant déjà applicables. Le projet de loi doit être débattu à l’Assemblée nationale et au Sénat. Ces deux chambres sont actuellement dominées par le Parti démocratique gabonais (PDG, le parti au pouvoir depuis 53 ans). Aucune loi soumise par le gouvernement n’a été sérieusement retoquée par le parlement.

Carl Nsitou

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!