CULTURELIFE STYLE

[Musique] Les Managers d’Artistes à la bonne école

Au Cameroun, l’un des 32 métiers majeurs liés à la musique est coincé entre les considérations transpartisanes, et l’amateurisme dans la plupart des cas: le Manager. Entre éditeurs, diffuseurs de Spectacles, organisateurs, bookeurs, programmateurs, les scissions méritent être faites pour casser les amalgames, les confusions, et le manque de connaissances sur ce que représentent réellement le Manager d’un Artiste/artistes.Afin de mieux construire l’écosystème local en la matière et donner de la valeur ajoutée, le Collectif MANABOCA(Managers et Bookeurs du Cameroun), entreprend avec ses partenaires, une démarche pédagogique du 15 au 19 mars 2021 à l’Institut Français de Yaoundé. Initiative inédite, qui réunit une vingtaine de personnes aux profils diversifiées dont le Management des Artistes demeure leur centre d’intérêt.

Les missions d’un bon manager rappelées par Tony Mefe.

L’agent artistique participe au lancement et à l’évolution de la carrière des artistes du spectacle. Il est généralement spécialisé dans un domaine particulier et peut gérer différents artistes. Il choisit lui-même les artistes qu’il souhaite représenter, via l’examen des cv, des books et la fréquentation des salles de concerts, théâtres, etc. Ainsi il joue le rôle de l’intermédiaire entre l’artiste et les maisons de production.

Le Manager ou L’agent artistique doit toujours être au courant de l’actualité liée à son domaine (festival, castings, etc), dans l’espoir de décrocher des castings ou des entretiens. Il doit être très disponible et joignable à tout moment, pour ne pas manquer d’opportunité. Le travail de l’agent artistique peut nécessiter de nombreux déplacements en soirée ou le week-end. « Le réseau de relations professionnelles est indispensable dans ce métier » a rappelé le promoteur de Scène d’Ébène.

Les missions d’un Manager d’Artiste, sont enrôlées autour de 5 à 6 points saillants notamment:  La Gestion de la notoriété et de la construction de l’image de l’artiste du spectacle; L’Examen des propositions faites à l’artiste du spectacle; La Gestion des contrats de travail; La Promotion de la carrière de l’artiste auprès des professionnels du monde artistique; La Gestionde l’agenda et des relations de presse qui est un pan à ne pas négliger au regard des incompréhensions qui peuvent naître. « Il est important que lorsque vous callez des rendez-vous avec des hommes et femmes de media, vous vous engagez à les respecter. Sinon, ce sera pas bon pour le retour ou votre sérieux » a t’il souligné à l’assistance.

Guy Tony Mefe lors de sa prise de parole (Membre exécutif collectif MANABOCA)

De plus, la Gestion de la logistique et du confort de l’artiste sur les lieux de travail (plateau de tournage, tournée de concerts…) et la défense des activités et des intérêts professionnels de l’artiste du spectacle sont aussi des missions importantes dans le quotidien de l’agent artistique. Entre la phase interactive, et les exemples tirés de son vécu dans de nombreux pays d’Afrique, il a souligné le fait pour les professionnels de la musique, de rester humbles.

« Le manager est un stratège de la carrière d’un artiste. En même temps l’artiste est le « boss » du manager, que le manager est l’acteur des décisions en dernier recours auprès de son artiste. C’est une collaboration. » Isidore Tameu, CEO de Nuevo Mundo Africa (SARL spécialisée sur la distribution digitale, la production et les RP). 

Pour développer son projet artistique, trouver son public, développer sa carrière et vivre de son métier, l’artiste va devoir bien s’entourer et s’affirmer face à de nombreux partenaires. Éditeurs, producteurs phonographiques, producteurs de spectacles ou maisons de disques sont les partenaires pour l’accompagner sur scène ou en studio, apporter les investissements nécessaires à la création, à la production, à la promotion et à la diffusion. Au-delà de la scène et du disque, qui demeurent les deux mamelles de l’industrie musicale, les débouchés se multiplient, qu’il s’agisse de musique pour l’image (film, publicité, jeux vidéo), de musique en ligne (net, téléphonie mobile), de produits dérivés. Et, phénomène désormais répandu, les carrières des artistes, à l’image de celles des sportifs ou des personnalités, se gèrent comme des marques. Le manager est là pour aider et conseiller l’artiste à toutes les étapes de son projet. Et dans ces cas-là , « son rôle est aussi de chercher à améliorer ses compétences et connaissances liées à la maîtrise de ce genre de projets » a t’il insisté au sujet des relations entre les Managers et les Artistes. Afin de mieux édifier les aspirants présents, il a conjugué des anecdotes, et le partage de ses expériences avec Ténor lors d’un de ses concerts à Brazzaville, Congo (aujourd’hui à Universal Music Africa), Cysoul (sous la même bannière depuis janvier 2021). Il a rappelé le fait de respecter ses engagements quelque soit les circonstances.

Isidore Tameu (dit Taphis) entretenait le public sur les relations Manager-Artistes ( CEO Nuevo Mundo Africa)

 

L’incontournable rôle du Personal Branding chez nos artistes

Que vous soyez au Cameroun ou aux États-Unis, en tant qu’artiste vous représentez constamment votre propre marque et il est de votre ressort de faire en sorte que cette image de marque soit pertinente et accrocheuse.On se réfère généralement au terme “branding” pour désigner tout ce qui a trait à l’image voulue et perçue d’un projet d’artiste.

Sans aucune notion de branding, il est difficile de construire un projet ambitieux et cohérent, quand celui-ci dépend tellement de votre marque. Et c’est une réalité connue au Cameroun. Dans le circuit, comme l’a mentionné Armand Thierry Nguele de LabelDigital basé à Douala, « le seul qui essaie à prendre soin de son image c’est Stanley Enow, et ce dans les règles de l’art. »

Faisant référence à ses expériences avec plusieurs entreprises (sans publicité) dont MTN, BROLI, HYSACAM, ENEO, et sur des campagnes artistiques de Diam’s et Stromae, les exigences en la matière ne se discutent pas. L’équipe des artistes internationaux surtout, engagés dans des tournées mondiales font un descriptif pointu de ce qu’ils veulent en termes de production visuelles destinées à leurs spectacles.

5 points ont été cités pour la gestion de l’image: La bio et la story telling importants pour donner la « CNI artistique » du chanteur/musicien. Les bookers et autres responsables de festivals internationaux, des labels, des potentiels partenaires sont très attentifs à ces détails. Ensuite le message et la vision qui est à l’image de la démarche artistique mieux expliquée. La présence en ligne qui en 2021, est un facteur important de la visibilité digitale du projet et de l’artiste, mais qui doit se travailler en stratégie.( Avoir un site web professionnel, présence sur les plateformes d’écoute digitales, soigner ses publications en réseaux sociaux etc….) La Musique et les paroles de vos chansons doivent épouser votre identité musicale, en marge du dernier point la gestion de l’identité visuelle.

Lire aussi: [Culture] Joseph Dion Ngute limite la tenue des spectacles d’artistes étrangers au Cameroun

Protection sociale et Statut de l’Artiste: Le SYNAMURCA à l’ère de la digitalisation

 

 

 

 

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!