SPORT

Confédération Africaine de Football: Patrice Motsepe, futur président de l’instance

L’élection » du président de la Confédération africaine de football a lieu ce vendredi 12 mars 2021 au Maroc. L’homme d’affaires sud-africain est le seul candidat en lice.

C’est une formalité. Comme une lettre à la poste. En effet, ce vendredi 12 mars 2021 à lieu à Rabat au Maroc, l’élection du nouveau président de la Confédération Africaine de Football (CAF). Force est de constater qu’après le désistement de tous ses concurrents, le sud-africain Patrice Motsepe doit être « élu » sans grande difficulté.

Lire aussi: CAF:[OFFICIEL]la CAN U17 au Maroc annulée

[URGENT] Football: La FIFA respecte la sentence du TAS et met la FECAFOOT sous tutelle!

A la manœuvre, la Fifa et les fédérations égyptienne et marocaine. C’est ainsi que les candidats déclarés à la présidence de la Caf se sont retrouvés le 27 février 2021 à Rabat au Maroc. Ceux-ci ont alors trouvé un «accord » baptisé «Pacte de Rabat ». C’est dans cette lancée que l’ivoirien Jacques Anouma, le sénégalais Augustin Senghor et le mauritanien Ahmed Yahya ont renoncé à leurs candidatures  à la présidence de la Caf ouvrant ainsi le boulevard à Patrice Motsepe.

 

Gianni Infantino

Cet accord en question indique clairement que Jacques Anouma soit nommé conseiller du prochain président de la CAF, alors que Augustin Senghor et Ahmed Yahya deviendront respectivement deuxième et premier vice-présidents. Sur le continent,  plusieurs analystes parlent d’un « accord néocolonial ». Mais les initiateurs du projet saluent leurs réalisations.

«Je suis heureux que la Fifa ait pu contribuer, ne serait-ce qu’un peu, à ce moment crucial pour le football sur ce grand continent. L’accord obtenu par les candidats est un signal fort pour l’Afrique, également pour le monde. L’Afrique est présente et constitue un acteur essentiel pour l’avenir du football mondial. C’est également le signe de l’unité et de l’engagement d’amener le football africain au plus haut niveau, c’est-à-dire à la place qui est la sienne», a indiqué Gianni Infantino, le président de la Fifa, le chef d’orchestre de la manœuvre

 

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha loading...

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!