CULTURESOCIETE

[Éducation] Les Gouvernement américain lance un module de formation sur les droits humains et la faune

Le gouvernement américain a lancé ce 16 mars 2021 un nouveau programme d’études sur les droits humains et la conservation l’École d’études sur la faune sauvage de Garoua.

Ce programme d’enseignement technique et universitaire reflète la préoccupation croissante selon laquelle, pour que les efforts de conservation dans les zones protégées soient couronnés de succès, ils doivent refléter les intérêts et les besoins des communautés autochtones.

 

Le nouveau programme, fruit d’une étroite collaboration entre l’USFWS et les programmes de l’USFS en Afrique centrale, a été mis au point grâce au généreux appui du peuple américain par le biais du Programme régional pour l’environnement en Afrique centrale de l’agence USAID.  Mettant en commun leur expertise technique, leurs ressources et leurs partenariats respectifs, l’USFWS, l’USFS et l’USAID entendent élargir la portée et l’impact de cette formation en vue de renforcer les compétences des futurs praticiens sur le terrain–ceux qui œuvrent à la promotion de la conservation en Afrique centrale–et de les éclairer sur leur rôle en matière de protection des droits et des moyens de subsistance de leurs concitoyens.

Depuis 2011, l’USFWS et l’École d’études sur la faune sauvage de Garoua travaillent de concert pour intégrer les nouvelles problématiques de la conservation de la faune sauvage au programme d’enseignement de l’École.  Ce nouveau module sur les droits humains est le résultat d’un processus de collaboration pluriannuel entre l’USFWS, le corps enseignant de Garoua et l’École IPRC-Kitabi au Rwanda.  Avec l’appui de l’USFS, les enseignants des deux institutions ont pu travailler en collaboration avec leurs collègues d’Afrique centrale au cours d’une formation sur le processus de consentement libre, informé et préalable qui s’est déroulée en République démocratique du Congo en 2020.  Par ailleurs, l’USFS a contribué à la conception d’un module d’enseignement supérieur sur les droits humains, mis en œuvre en partenariat avec l’organisation Forest Peoples Program.

À l’issue de sa phase de lancement, le nouveau module sur les droits humains et la conservation pourra être appliqué dans tous les établissements d’enseignement supérieur du Réseau des institutions de formation forestière et environnementale de l’Afrique Centrale (RIFFEAC).

En partenariat avec le RIFFEAC, l’USFS a déjà lancé d’autres modules d’enseignement basés sur des guides de gestion durable des ressources développés en collaboration avec la Commission des forêts d’Afrique centrale et validés par celle-ci.  Ces modules –axés sur la gestion communautaire des ressources naturelles, la gestion des zones de ressources extractives, l’utilisation et l’aménagement intégré des territoires, et la gestion des zones protégées–ont été adoptés par diverses institutions universitaires de la région, dont le Centre régional de formation spécialisé dans l’agriculture de l’Université de Dschang.

Lire aussi: Agroforesterie : le CIFOR-Cameroun ambitionne des plantations de 100 mille arbres dans la region du Centre

Source: cm.embassy.gov.us

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!