SOCIETE

Emergence : L’inadéquation entre l’offre et la demande d’éducation au Cameroun

Le Pr Nalova Lyonga a présidé  ce vendredi 19 Février 2020, une conférence en partenariat avec la Fondation Pierre Crouigneau sur le thème : « L’émergence du Cameroun, le rôle de l’éducation, contexte et perspectives ». L’échange a eu lieu en présence du gouverneur du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua.

L’offre et la demande d’éducation sont différemment interprétées par les politiques et les sociétés. Les premiers les conçoivent sous le prisme d’une meilleure planification spatiale des capacités d’accueil, susceptible de réduire des disparités constatées. Les seconds quant-à eux interrogent plutôt le degré de mise en cohérence entre les processus de socialisation initiés par l’Ecole et ceux mis en œuvre à l’échelon familial.

Le Cameroun est caractérisé par le poids de sa population jeune (autour de 56% des Camerounais a moins de 20 ans). Cette jeunesse est perçue, dans la plupart des discours officiels et dans la littérature officielle, comme le « fer de lance de la Nation » ; ce qui montre non seulement la place centrale que la jeunesse est appelée à occuper dans la vision de développement du pays, mais également, l’importance de son rôle dans le monde globalisé d’aujourd’hui.

Au travers une dizaine d’exposé d’experts notamment sur le rôle crucial de l’éducation dans le développement économique entre autre un système éducatif pour le développement et quelques éléments de réflexions au sujets des objectifs d’un plan sectoriel de l’éducation .La fondation Pierre Crouigneau lance ainsi le débat sur l’élaboration de la Politique Nationale de la Jeunesse et s’inscrit dans la perspective d’apporter des réponses idoines aux problèmes, préoccupations et aspirations des jeunes en vue d’en faire les moteurs de l’émergence du Cameroun.

A lire aussi Entrepreneuriat numérique : les grandes attentes du minpostel pour l’émergence du Cameroun

Le Pr Nalova Lyonga a indiqué que cette conférence était très importante, étant l’une des rares organisées dans le secteur de l’éducation. D’après le Minesec, le délégué régional des Enseignements secondaire pour le Littoral, Guillaume Edjang, a voulu que les gens parlent réellement d’éducation, de ce qu’ils font et ce qu’ils attendent. L’intérêt ici est que l’émergence se fasse avec tous les maillons de la société. Il est question de monter que l’éducation a également une place de choix dans l’émergence. « Quand on parle d’émergence, on peut résumer ça en des termes assez simples : développement économique. Nous pensons que les capitaines d’industrie, ingénieurs concepteurs, administrateurs, patriotes et autres, sont des moules de l’éducation », a souligné le ministre.

 

Fabrice SIEWE

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!