POLITIQUESOCIETE

Forces de Défense: Un Complexe dédié aux Invalides et un Tribunal Militaire bientôt sortis de terre à Yaoundé

Sur Instructions du Président de la République S. E Paul Biya, cette infrastructure verra le jour pour répondre aux besoins d’une meilleure prise en charge des blessés de guerre au Cameroun. Alors que le pays fait face aux incursions de nombreux groupes terroristes et séparatistes, « la grande muette » souhaite additionner l’humanitaire à ses opérations quotidiennes de protections du territoire. L’édifice en construction tout comme celui du Tribunal Militaire, ont reçu le Ministre délégué à la présidence chargé de la défense Joseph Béti Assomo dans le cadre d’une visite des chantiers le 14 janvier 2021.

 

11h30, nous sommes en fin de matinée ce jeudi 14 janvier 2021. Le cortège du Ministre de la défense Joseph Béti Assomo fait un arret attendu dans l’enceinte du présent chantier. Les honneurs en effectifs réduits des corps d’armée, tout comme les présentations vont être des épisodes forts en symboles. Accueilli par le Directeur du Génie Militaire Colonel Jackson Kamgaing, le Ministre sera briffé sur les articulations de la dite visite du chantier. Alors que présentation a lieu, le MINDEF s’interroge sur la nécessité d’une salle de méditation. « Pourquoi une salle de méditation ? » dit-il au patron du Génie Militaire. Le Colonel Jackson Kamgaing invite le Directeur de la santé militaire Colonel Abeng Mbozo’o à y apporter éclairages. « Monsieur le Ministre, une salle de médiation en rapport avec le stress post-traumatique des membres touchés de nos troupes. ». « Là encore vous me perdez, Mon colonel ! » répond le Ministre tout en sourires. « C’est une salle qui fait partie des infrastructures de détentes pour nos militaires de rang touchés par les affres de la guerre Monsieur le Ministre » renchérit le Directeur du Génie Militaire. Joseph Béti Assomo rassuré par les mots de ces hauts gradés, poursuit ainsi sa visite vers les ateliers de fabriques et de stockages.

 

Un tour rapide des installations sont faites avec beaucoup d’enthousiasme et dans la bonne humeur. Le directeur de la santé militaire va effectivement précisé que le complexe militaire des invalides pourra également accueillir des civils touchés lors des exactions dans notre pays.

Il est à noter que 75 personnes travaillent sur ce projet infrastructurel à savoir, 25 militaires et 50 civils depuis l’ouverture des travaux le 20 Octobre 2020. Situé non loin du Ministère de la défense et de l’Hôpital Militaire de Yaoundé, il fait 8420 m2 et comprend 4 zones. Tout d’abord une zone de soins et de suivi qui comporte des salles de rééducation, des chambres individuelles et de haut standing, une pharmacie, une salle de sport, des vestiaires, des bureaux administratifs, un espace hôtelier, une buanderie, système d’électrification au groupe électrogène, entre autres. Des espaces aménagés pour le strict minimum et la remise en forme des troupes blessées.

 

Sa capacité d’accueil est de 325 places, et vise la résorption des blessés de guerre de l’Hôpital Militaire de Yaoundé. Là-dessus le Ministre Joseph Béti Assomo affiche sa satisfaction, pour cet ensemble qui devrait voir le jour en fin 2022, pour une durée exacte de 24 mois.

Sur le site du tribunal Militaire qui affiche 40% de taux de réalisation

Le Ministre délégué à la présidence chargé de la défense affiche un sentiment de satisfecit similaire. Sur ce nouveau chantier, qui comprend 40 bureaux, une réserve de bunker pour permettre aux greffiers de stocker des documents importants, un restaurant spacieux, une salle de réception pour les avocats, un parking, deux salles d’audience de 60 et 360 places en l’occurrence. Le Directeur des travaux d’ETS TFM INTERNATIONAL en a fait présentation succincte. La construction devra être achevée en 2023. Le Directeur de la Justice Militaire Colonel Didier Dongmo souligne au micro de www.lequatriemepouvoir.com: « Depuis trois ans, la hustice militaire est comme la vitrine de la justice de notre pays, au regard de la qualité des dossiers qui sont traités au niveau de notre juridiction. Et nous avons proposer à la hiéarchie militaire de construire un palais de justice digne de ce nom et c’est ce que nous sommes entrain de faire ».

 

Lire aussi: Parcours Vita de Ngaoundéré: Le Génie militaire en pré-inspection

Crise Anglophone: Le MINDEF ouvre une enquête suite à une bavure lors d’une arrestation d’un groupusculeterroriste à Bamenda

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!