POLITIQUERégionales2020

Conférence Annuelle du MINTP: L’accompagnement des Collectivités territoriales en ligne de mire

La conférence annuelle des services centraux et déconcentrés du Ministère des Travaux publics s’ouvre ce lundi 18 janvier 2021 et se referme ce jeudi à Yaoundé. Entre maîtrise des coûts des travaux routiers, ou encore l’entretien des routes en terre, une attention particulière sera de mise au sujet des collectivités territoriales, dont la mise en oeuvre finale à savoir les régions font leur entrée dans le parachèvement de la décentralisation en 2021. Des préoccupations qui rentrent en droite ligne de la thématique 2020 liée à la rationalisation & gouvernance des infrastructures routières, dont les chiffres pour l’année sus mentionnée affichaient 7575 kms de routes bitumées. 

Le Ministre Emmanuel Nganou Djoumessi, le Secrétaire d’Etat, Armand Ndjodom, le Secrétaire Général Ebang Mve sont réunis virtuellement autour des responsables des services centraux, ceux des services déconcentrés et ceux des organismes placés sous la tutelle du MINTP. Covid19 oblige, le patron du département ministériel a rappelé le canevas de travail sur lequel il attend ses collaborateurs, non seulement en termes de rapports et de propositions pertinentes.

Toutefois, il sera aussi question s’intéresser à la prolongation de la durée de vie des routes en terre à travers les matériaux locaux.  Dans cette ordre d’idée, le Directeur Général du Labegenie propose l’utilisation du béton de sol, à côté des produits stabilisant dont l’importation est faite par des opérateurs économiques.

Les innovations attendues

Il est à cet effet prévu pour cette année, des sessions de formation, au Centre des métiers des Travaux publics à Garoua ; au Centre des Métiers des travaux publics d’Akonolinga, à l’Ecole nationale supérieure des Travaux publics de Yaoundé et son annexe de Buéa, pour l’appropriation de cette formulation. L’enjeu étant de traiter les bourbiers et d’éviter les points de rupture, en assurant la traficabilité des routes en terre en toute saison.

L’examen des routes locales

Les routes communales représentent environ 60,75% du réseau routier national. Par région, l’Est arrive en tête avec 19 754 Km, suivie du Centre (17 205 Km), l’Extrême-nord (9 877 Km), le Nord-ouest (9 207 Km), l’Ouest (8 964 Km), le Nord (8531 Km), le Sud (7 814 Km), l’Adamaoua (6 455 Km), le Littoral (6 410 Km) et le Sud-ouest (3 913 Km)..

Essentiellement en terre (98,41%), les routes communales sont peu développées et mal entretenues, constituant ainsi un obstacle au développement et au transport de la production agricole vers les zones, les marchés et les consommateurs.

L’inventaire du MINTP participe de la prise en compte de l’apport des collectivités territoriales décentralisées dans la mise en œuvre du Plan directeur routier du Cameroun (PDR) sur la période 2020-2035. Il s’agit en effet de mettre l’accent sur les interventions qui impactent le réseau communal. Ainsi, le PDR prévoyait des interventions sur un linéaire de 161 550 Kms pour une enveloppe de 727 milliards de FCFA soit un coût moyen de 4,5 millions FCFAC/Kms en 2020.

Lire aussi: Travaux publics: LE MINTP REÇOIT UNE DELEGATION DU GROUPE DE LA BAD

Section autoroutière Kribi-Lolabé : Le Partenariat Public-Privé entériné

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!