INTERNATIONALPOLITIQUE

Au Burkina-Faso, l’opposant Zéphirin Diabré fait une entrée surprise au Gouvernement!

Après avoir perdu son poste de chef de file de l’opposition à l’issue des élections législatives et présidentielle, Zéphirin Diabré fait son entrée au gouvernement, au sein duquel il est désormais chargé de « réconcilier » les Burkinabè.

Zéphirin Diabré a-t-il voulu assurer sa survie politique ? Candidat malheureux pour la deuxième fois à la présidence du Faso en novembre dernier, il avait à cette occasion également perdu son statut de chef de file de l’opposition au profit d’Eddie Komboïgo du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP). Pis : après les législatives, son parti, l’Union pour le changement (UPC), avait été relégué au quatrième rang des forces politiques, derrière le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, au pouvoir, 55 élus), le CDP (20 sièges) et le Nouveau temps pour la démocratie du ministre Vincent Dabilgou (13 députés).

Mais dimanche 10 janvier, à la faveur de la nomination du nouveau gouvernement, l’opposant et patron de l’UPC est devenu ministre d’État auprès de la présidence chargé de la Réconciliation. Une nouvelle appréciée par le député Cabral Libii, président du PCRN qui l’interprète comme un signe pour 2025.

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!