POLITIQUESOCIETE

Bamenda – Crise anglophone: Pour la première fois, une Journaliste tombe sous les balles des sécessionnistes!

La presse camerounaise en deuil ce 6 janvier 2021 dans le département de la MOMO. C’était lors d’une attaque des sécessionnistes contre le convoi d’une autorité préfectorale.

Le cortège du Préfet de la MOMO dans la MOMO a été l’objet d’une embuscade des sécessionnistes ce mercredi matin à Mbengwi, juste quelques minutes après l’installation officielle de deux Sous-Prefets dont celui de Njikwa. Des cérémonies de passation de commandement qui n’ont pas tournées au drame contrairement à ce que rapportent d’autres rumeurs. Lors de cette attaque, 5 militaires ont également été tués selon plusieurs sources sur le terrain. Pour la première fois, depuis le début de la crise dans les 2 régions, une Journaliste et Délégué régionale du Ministère de la Communication en poste depuis le 6 septembre 2014, BECKY JEME a été tuée lors de l’assaut effroyable des terroristes. Une nouvelle condamnée par l’ensemble des journalistes camerounais tous supports confondus. On peut lire des hommages de plusieurs consoeurs et confrères sur les réseaux sociaux depuis 20 minutes.

Les réelles circonstances de l’attaque

Selon des sources bien introduites, Le Préfet de la Momo a procédé à l’ installation du Sous Préfet de Njikwa et la cérémonie s’est achevée sans aucun souci.

Il s’ est ensuite rendu dans l’ arrondissement de Ngie où il a également installé le nouveau Sous Préfet de cette localité .

C’ est lors de son retour que l’ incident a eu lieu entre Ngie et le chef lieu du département, au niveau de Mbengwi, précisément.

 

La crise anglophone entamée le 21 Octobre 2016, est passée à la phase violente en 2017 avec des incursions, kidnapping, assassinats odieux de plusieurs civils et militaires dans les deux régions du Sud-Ouest et Nord-Ouest, avec à la clé près de 4000 morts, plus de 600.000 déplacés et réfugiés de guerre selon les chiffres officiels du gouvernement, et les organisations internationales.

Lire aussi: Crise Anglophone: Akere Muna condamne les assassinats de chefs traditionnels

[OPINION] Jean Lambert Nang : « Équinoxe TV, s’est jurée de ne rien voir de positif dans tout ce que le gouvernement entreprend pour stopper la crise anglophone »

 

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!