ECONOMIE

Union Européenne: Le Cameroun bénéficie de 3 milliards de FCFA pour la maturation de projets

Une convention de financement a été signée entre le ministre en charge de l’Economie et le chargé d’affaires de l’institution mardi 1er décembre 2020 à Yaoundé.

D’après le Minepat, ce programme en alignement avec la Stratégie nationale de développement 2030 (SND 30), va contribuer à l’approfondissement de la rationalisation des choix budgétaires dans un contexte macro-économique difficile. Et de l’avis de Sébastien Bergeon, cet instrument permettra un travail de préparation et d’études afin de s’assurer que les projets visent juste et répondent à des besoins mesurés. « Dans le cadre du plan d’investissement externe, cela permettra de faciliter la constitution des dossiers de mixage prêts-dons, un instrument-phare de notre action », explique le chargé d’affaires. La signature de cette facilité de coopération technique III qui sera mise en œuvre pour cinq ans intervient dans un contexte de mutation du partenariat Cameroun-UE, marqué par l’adoption de la SND 30, le lancement du cycle de programmation 2021-2027 de coopération pour l’institution et l’arrivée à échéance de l’accord de partenariat ACP-UE de Cotonou.

Renforcer les capacités des acteurs impliqués dans la préparation du budget de l’Etat. C’est l’un des objectifs visés par la convention de financement de la troisième facilité de coopération technique du 11e Fonds européen de développement (FED) signée mardi 1er décembre à Yaoundé entre le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat), Alamine Ousmane Mey et le chargé d’affaires de l’UE, Sébastien Bergeon. D’un montant de près de 3 milliards de F, ces fonds apportés par le Cameroun (près d’un milliard) et par l’UE à concurrence de 2 milliards de F, vont également contribuer à la poursuite des activités du programme FED.

D’après le Minepat, ce programme en alignement avec la Stratégie nationale de développement 2030 (SND 30), va contribuer à l’approfondissement de la rationalisation des choix budgétaires dans un contexte macro-économique difficile. Et de l’avis de Sébastien Bergeon, cet instrument permettra un travail de préparation et d’études afin de s’assurer que les projets visent juste et répondent à des besoins mesurés. « Dans le cadre du plan d’investissement externe, cela permettra de faciliter la constitution des dossiers de mixage prêts-dons, un instrument-phare de notre action », explique le chargé d’affaires. La signature de cette facilité de coopération technique III qui sera mise en œuvre pour cinq ans intervient dans un contexte de mutation du partenariat Cameroun-UE, marqué par l’adoption de la SND 30, le lancement du cycle de programmation 2021-2027 de coopération pour l’institution et l’arrivée à échéance de l’accord de partenariat ACP-UE de Cotonou.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!