INTERNATIONAL

Tunisie: La mort d’un médecin entraine la colère de ses congénères!

En Tunisie, des centaines de médecins rassemblés devant la faculté de médecine à Tunis ont appelé vendredi à la démission du ministre de la Santé suite à la mort d’un jeune médecin dans un ascenseur d’un l’hôpital dans la région de Jendouba dans le nord-ouest de la Tunisie. Badreddine Aloui, a fait une lourde chute, jusqu’au fond de la cage d‘ascenseur, la porte de l’ascenseur où il se trouvait s’est ouverte alors qu’il n’y avait pas de cabine selon des témoins.

Il n’avait que 26 ans, il avait tout son avenir devant lui. Aujourd’hui, lui et sa famille ont été privés d’un avenir radieux, pourquoi ? Parce que nous vivons dans un système qui n’essaie pas de s’améliorer, qui n’essaie pas de faire fonctionner les choses, de ne pas avoir trop de problèmes, et au bout du compte, on ne répare pas, on ne répare pas. À la fin, l’accident se produit, et il y a des morts s’indigne un médecin.

L’ascenseur de cet hôpital, situé dans la région marginalisée de Jendouba, serait resté en service malgré des dysfonctionnements. Ce drame a suscité un tollé sur les réseaux sociaux, plusieurs personnes ont critiqué les dysfonctionnements au sein de l’administration, surtout dans le secteur de la santé, en plein pic de l’épidémie de coronavirus. L’accident intervient au moment où le budget de la Santé est débattu au Parlement.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!