POLITIQUESOCIETE

Section autoroutière Kribi-Lolabé : Le Partenariat Public-Privé entériné

Le 30 Décembre 2020 à Kribi, a eu lieu la signature dudit contrat entre le Gouvernement camerounais représenté par le MINTP Emmanuel Nganou Djoumessi, le MINFI Louis Paul Motaze et le partenaire privé CHINA HARBOUR ENGINEERING COMPANY. Le partenariat concerne la conception, la construction, l’exploitation et la maintenance de 38,5 kms de section autoroutière et de 4,9 kms de voies de rétablissement.

Cette section autoroutière va permettre ainsi une meilleure connectivité dans la chaine de transport entre le port autonome de Kribi et les localités intérieures, dans le sillage de nouvelles fluctuations. Prenant la parole en fin de matinée, le Maire de Kribi souligne à l’assistance : « Le Port autonome de Kribi qui rentre dans la phase des grandes réalisations du président Paul Biya, n’a pas encore dévoilé toute sa dimension. Cette autoroute sera un outil de désengorgement des périphériques urbains et intra-urbains. Cette section est un signe de modernisation, de construction du nouveau Kribi ». Une idée partagée par le Président du Conseil d’appui à la réalisation des contrats de partenariats, qui a précisé de sa disponibilité au niveau du suivi-évaluation et de l’efficience de cette forme de partenariat.
« Autoroute de deux fois deux voies extensibles à trois, avec une vitesse de référence de 110 Kms/h. Mais l’autoroute ne se limite pas à ses points de base, il y’aura des infrastructures sociales à construire en marge de la chaussée. Entre salles de classes, maisons de la femme, des forages. C’est le devoir d’un homme dont la vision est mis en œuvre, nous avons le devoir de la concrétiser » renchérit le Ministre des travaux Publics Emmanuel Nganou Djoumessi, lors de son discours de circonstance.
Quant au Ministre des Finances, il a soulevé bien de facteurs ayant conduit à ce nouveau type de financement, qui sort du financement classique ; la crise qu’a connu les pays de l’Afrique centrale en 2014-2015, ont par ailleurs conduit à cet état de fait. « L’Etat du Cameroun s’est trouvé naturellement dans des difficultés et de nombreux partenaires aujourd’hui exigent 15%. Et c’est là ou les négociations ont démarré avec CHINA HARBOUR qui les a emmenés à préfinancé les 15%. Et l’entité chinoise devient donc un actionnaire et en qualité d’actionnaire il a droit à quelque chose, je ne veux pas entrer dans trop de détails. Et le Président de la République Paul Biya a donné son feu vert pour que CHINA HARBOUR devienne l’exploitant dans le cadre de cette section autoroutière. »
De son financement et sa structuration
Le projet d’Edéa-Kribi-Lolabé s’exécute en deux phases : la première, dont les travaux
sont en cours et exécutés à plus de 90%, porte sur la section Kribi-Lolabé (38,5 km) et la
seconde, dont le processus de préqualification des entreprises est en cours, portera sur la section Edéa-Kribi (92 km). Signé en 2012, à hauteur de 250 000 000 000 FCFA HT. Les travaux objet dudit contrat, cofinancé par EximBank de Chine (85 %) et l’État du Cameroun (15%), sont exécutés à 88,80% au 20 décembre 2020 ; et la durée de l’exploitation et la maintenance est fixée à 30 ans.
Le développement de ces infrastructures nécessite la mobilisation d’importantes
ressources financières. Les exigences pérennes de performance pour l’usager, d’efficience et d’efficacité dans le financement et l’exploitation, commandent que la gestion de ces infrastructures soit détachée des circuits administratifs ordinaires. C’est pourquoi l’exploitation et la maintenance de ces premières sections autoroutières en construction ainsi que celles programmées en secondes phases s’appréhendent dans le cadre des contrats de Partenariat Public-Privé, suivant la réglementation en vigueur. Le
Gouvernement entend ainsi tirer profit des avantages offerts par ce mode de commande publique qui suppose un apport de financement par le partenaire privé.

Lire aussi: Travaux publics: LE MINTP REÇOIT UNE DELEGATION DU GROUPE DE LA BAD

Travaux PPublics: Le Cameroun veut mettre fin au détournement de 50% des recettes des péages routiers

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!