POLITIQUESOCIETE

Médias: Plaidoyer des patrons de presse pour une subvention à 3 milliards de FCFA

Prenant le prétexte de la célébration du 30e anniversaire de la loi du 19 décembre 1990 sur la communication sociale, le Réseau des patrons de presse du Cameroun (Repac) vient d’adresser un mémorandum au chef de l’État camerounais, Paul Biya.

Dans ce plaidoyer pour la viabilisation des entreprises de presse dans le pays, le Repac plaide principalement pour un meilleur accompagnement des pouvoirs publics, à travers une subvention de 2 à 3 milliards de FCFA chaque année.

Dénommée, jusqu’en début 2020, aide publique à la communication privée au Cameroun, cette subvention oscillait entre 150 et 300 millions de FCFA chaque année. Comme son nom l’indiquait, cette somme jugée insignifiante était distribuée aussi bien aux entreprises de presse qu’aux associations corporatistes…

Depuis avril 2020, on parle désormais d’appui institutionnel de l’État à la presse à capitaux privés. Il est réservé exclusivement aux entreprises éditant des journaux et périodiques paraissant à intervalles réguliers et aux entreprises de presse en ligne. Lors de la dernière allocation, intervenue en juillet dernier, une centaine de medias se sont partagé 240 millions de FCFA.

source: InvestirAuCameroun

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!