TECHNOLOGIES

Incubation d’entreprises: Achille Bassilekin III fait des établissements scolaires des catalyseurs de micro projets

l’innovation a été rendue publique au cours du Congrès National sur l’Incubation d’Entreprise au Cameroun présidé par le ministre des petites et moyennes entreprises, de l’économie sociale et de l’artisanat, à Yaoundé.

Par Ulrich Mmala

Le tout premier Congrès National sur l’incubation d’Entreprises au Cameroun s’est organisé autours du thème << incubation d’entreprises: levier d’émergence d’un écosystème entrepreneurial innovant et compétitif, enjeux et défis>>.

Durant trois jours (du 9 au 11 décembre 2020), les promoteurs des jeunes entreprises exerçants dans le secteur de la technologie ont présenté les méthodes d’approches pour promouvoir la création d’entreprise au Cameroun.

 

De façon unanime, ils conviennent que la matière grise idéale à l’implémentation de cette innovation n’est autre que la jeunesse. Et dans leur stratégie, ils proposent la promotion des activités d’incubation et d’éducation entrepreneuriale au sein des établissements scolaires et extrascolaires.

Concrètement il s’agira de mobiliser les talents et stimuler la créativité chez les jeunes, sur la base d’une démarche spécifique. Ensuite valoriser les résultats de la recherche et mettre en place une stratégie d’approche pour capter les offres de financement ainsi que créer des ressources.

Cette politique volontariste de promotion de création d’entreprise qui émane du Président de la république son excellent monsieur Paul Biya, se veut un encadrement des porteurs de projets en phase embryonnaire jusqu’à leurs maturations et devenir des chefs d’entreprise créateurs de richesse. << le tout premier congrès national sur l’incubation d’entreprise se veut un cadre d’examen, une évaluation de l’etat des lieux du dispositif d’incubation au Cameroun. Il se propose d’explorer les leviers sur lesquelles il conviendrait d’agir, tout en s’inspirant des standards internationaux, mais surtout en s’appuyant sur les expériences pour développer les projets originaux. Xe congrès apportera donc des reponses à plusieurs préoccupation autours de l’incubation d’entreprise >> a déclaré, Achille Bassilekin III, ministre des PME.

L’activité d’incubation des PME est consacrée dans la loi portant promotion des PME du 18 avril 2010 modifiée par la loi N°2015/010 du 16 juillet 2015, qui prévoit la mise en place des structures d’incubation publiques et privées.

C’est dans cette optique que le MINPMEESA en 2012, a mis en place le Programme National d’incubation qui a favorisé la construction et l’opérationnalisation de la Pépinière Nationale Pilote d’entreprise d’Edéa, la mise en place des incubateurs d’entreprises dans 11 universités d’État et grandes Ecoles, ainsi que l’appui financier offert aux entrepreneurs débutants en guise de frais d’amorçage pour le décollage de leurs projets innovants.

A ce jour, le projet du MINPMEESA a créé environ 500 emplois directs et 500 emplois indirects.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!