SOCIETE

Foumban : La porte d’entrée de la ville partie en fumée

Un incendie qui s’est déclaré a réduit en cendre la toiture de ce patrimoine de la culture Bamoun dans la nuit dimanche 29 novembre 2020.

 

La mythique porte d’entrée principale de la ville de Foumban a pris feu dans la nuit du dimanche 29 novembre aux environs de 22h. Est-ce un accident ou un acte criminel ? Difficile de répondre quelques heures seulement après cet incendie. Si certains habitants de la « cité des arts » évoquent déjà la thèse d’un avertissement des ancêtres servis aux acteurs traditionnels restés muets face au mal être social avec des conséquences spirituelles, d’autres pensent qu’il s’agit tout simplement d’un accident dont les origines sont encore à déterminer après une enquête des autorités compétentes. En l’absence d’un système adéquat de secours et face à l’incapacité des populations arrivées en ces lieux après l’alerte, les flammes ont décoiffé la toiture ce mythique patrimoine de la culture Bamoun, plus communément appelée « Nshut pèt ntâ », en langue locale.

Quelques heures après cet incendie, le sultan des Bamoun s’est rendu à la porte d’entrée de la ville de Foumban brûlée dans la journée afin de constater les faits et de prendre des mesures d’urgence pour sa réhabilitation. C’est une foule en liesse qui a accompagné sa majesté Ibrahim Bombo Njoya au lieu de cet incendie. Des rituels traditionnels ont été exécutés par une société secrète du royaume Bamoun dans le but de livrer toute main criminelle qui serait à l’auteur de ce triste événement. « C’est un regret pour moi lorsque je vois ce patrimoine culturel consumé par les flammes. Comme vous le savez, ce bâtiment symbolise la riche culture du peuple Bamoun. La lecture que vous pouvez faire ce matin lorsque vous voyez ces femmes et ces hommes, regarder ce bâtiment décoiffé par les flammes, vous pouvez imaginer quelle est l’inquiétude et l’émotion que nous éprouvons en ce moment », confie Nji Monkpa, notable et chef du village de Njiketkié.

Après une réunion de crise tenue hier au lieu de l’incendie en présence des forces vives du département du Noun, le sultan des Bamoun a annoncé les travaux de réhabilitation de cette porte d’entrée principale à la ville de Foumban, symbole de la richesse culturelle de son peuple. Plusieurs pistes d’enquêtes sont à explorer par les services compétents dans le cadre d’une enquête ouverte pour déterminer l’origine de cet incendie. Seul le résultat de cette enquête vivement attendu par les populations permettra de savoir s’il s’agit ou non d’un incendie criminel. En attendant la fin des investigations, les acteurs culturels appuyés par les notables et certaines élites émettent le vœu de voir les mesures sécuritaires être renforcées autour de ce patrimoine à travers lequel la culture Bamoun se distingue des autres.

http://https://www.facebook.com/100011201955433/videos/pcb.1296160617433991/1296160534100666

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!